396 e-Recensions

Nguyên Ngoc Châu : Viet Nam - L’histoire politique des deux guerres, 1858-1954 et 1975-1975 ; Nombre 7 Éditions, 2020, 462 p.

C’est une fresque très documentée, s’appuyant sur une connaissance approfondie de son pays natal et comprenant de nombreux noms vietnamiens écrits dans leur graphie, que livre Nguyen Ngoc Châu. Ingénieur diplômé de l’École centrale, ancien enseignant et ancien cadre de banque, il est revenu travailler au Vietnam en pleine guerre jusqu’à la chute de Saigon. 

Lire la suite

Eugène Berg

Date de publication : 08 juillet 2020    

Antoine Boulant : Saint-Just, L'Archange de la Révolution ; Éd. Passés Composés, 2020, 352 p.

Fils de militaire, génie littéraire précoce, membre du Comité de Salut Public et théoricien de la Terreur, guillotiné à l'âge de 26 ans en même temps que Robespierre le 28 juillet 1794, Louis-Antoine de Saint-Just fascine encore. Sa dernière biographie en langue française datait pourtant de plus de trente ans. C'est dire si cette nouvelle publication était attendue.

Lire la suite

Serge Gadal

Date de publication : 06 juillet 2020    

Xavier Bougarel : La division Handschar Waffen-SS de Bosnie, 1943-1945 ; Éd. Passés Composés, 2020. 438 p.

On ne peut comprendre les guerres qui ont marqué l’espace de l’ancienne Yougoslavie, entre 1991 et 1995, qu’en ayant une perception du passé des peuples, nations, groupes linguistiques et religieux, étroitement imbriqués sur ces territoires des Balkans et de l’Europe du Sud-Est. En effet, durant la Seconde Guerre mondiale, on y a vu une multiplication des « guerres dans la guerre », pour reprendre l’expression de Milovan Djilas, que l’on retrouve dans certains confins polonais et ukrainiens. Mais cette forme de guerre n’a été déterminante qu’en Europe du Sud-Est. De fait, cette région a constitué un « troisième front » de la Seconde Guerre mondiale en Europe, bien distinct des fronts occidental et russe. Sur ce « troisième front », les armées régulières ont cédé le pas aux unités de partisans et aux milices de villages, les grandes offensives et les exploits logistiques se sont effacés devant les embuscades et les divers trafics. Par certains aspects, la Seconde Guerre mondiale en Europe du Sud-Est rappelle donc les « nouvelles guerres » que Mary Kaldor a cru voir apparaître dans les années 1990 en Afrique, en Asie ou en ex-Yougoslavie. 

Lire la suite

Eugène Berg

Date de publication : 02 juillet 2020    

Hugues Moutouh et Jérôme Poirot (dir.) : Dictionnaire du renseignement  ; Perrin, 2018 ; 848 p.

Alors que la dissuasion nucléaire était au centre du premier Livre blanc de 1972, dix ans après la crise des missiles à Cuba, c’est bien le renseignement qui est devenu, aujourd’hui, la pierre angulaire de notre politique de sécurité nationale. Il est notre « première ligne de défense ». Comme le déclarent les rédacteurs du dernier Livre blanc de 2013 – deux années après les attentats du 11 septembre – le renseignement s’avère indispensable, parce qu’il « sert autant à la prise de décision politique et stratégique qu’à la planification et à la conduite des opérations au niveau tactique ». On sait bien, chaque jour davantage, que pour faire face aux dangers qui nous menacent ainsi qu’aux grands enjeux du XXIsiècle, nous avons plus que jamais besoin de développer des connaissances et des capacités d’anticipation. « Connaître et anticiper », cet impératif de notre stratégie de défense et de sécurité nationale a été affirmé pour la première fois dans le Livre blanc de 2008, puis rappelé et conforté dans sa dernière version de 2013. Sans l’action des services de renseignements, il n’est guère possible de connaître de l’intérieur les multiples mouvances islamistes ni de lutter efficacement contre le terrorisme. 

Lire la suite

Eugène Berg

Date de publication : 30 juin 2020    

James R. Holmes : A brief guide to Maritime Strategy ; USNI Press, Annapolis, 2019, 183 pages.

En publiant ce guide de stratégie maritime, le professeur James R. Holmes annonce vouloir faire œuvre pédagogique pour tous ceux qui versent dans les affaires du monde maritime, du jeune étudiant au praticien chevronné, civil ou militaire. Mais le titulaire de la chaire de stratégie maritime au Naval War College vise en réalité avant tout les officiers de l’US Navy, et en priorité les jeunes officiers, afin de leur donner dès le berceau les bases théoriques qui leur permettront de lutter contre la « tyrannie du temps », cette pression de l’urgence qui les empêche de penser le cadre conceptuel de leur métier au cours de leur carrière.

Lire la suite

Thibault Lavernhe

Date de publication : 25 juin 2020    

Dorothée Lobry : Les interventions militaires en zone urbaine, enjeux et défis ; Cygne, 2019, 120 pages

« On n’attaque une ville qu’en désespoir de cause », Sun Tzu (L’Art de la guerre, chapitre III) 

Lire la suite

Aloÿse Dorignac

Date de publication : 24 juin 2020    

Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris : La Nuit de Notre-Dame par ceux qui l’ont sauvée ; Grasset, 2019 ; 234 pages.

L’incendie le 16 avril 2019, par une belle fin d’après-midi de printemps, de la cathédrale Notre-Dame a constitué un événement majeur dont les échos ont traversé l’opinion publique mondiale tant le symbole était fort. Mais face à ce drame dantesque qui a failli emporter un des édifices les plus emblématiques et visités au monde, l’engagement massif de la BSPP a été vécu comme une bataille historique contre le feu et qui a permis de sauver la plus célèbre cathédrale du monde.

Lire la suite

Jérôme Pellistrandi

Date de publication : 18 juin 2020    

Thomas Flichy de La Neuville : Histoire de la puissance persane. L’Iran au prisme de son passé ; Balland, 2020 ; 336 pages.

Contrairement à ce que son titre laisse penser, ce livre n’est pas à strictement parler un livre d’histoire. L’ambition de son auteur, Thomas Flichy de La Neuville, spécialiste de l’Iran et géopoliticien, est plutôt de déterminer ce qui constitue le moteur de la puissance iranienne sur la longue durée, de « modéliser » cette puissance iranienne. Si l’on prend comme point de départ la géographie, les contraintes naturelles du plateau iranien ont fait naître des îlots de culture originaux, favorisés par l’isolement relatif. L’Iran s’est ainsi doté d’une puissance imaginative, spirituelle et militaire.

Lire la suite

Serge Gadal

Date de publication : 09 juin 2020    

Bertrand Lançon : La Chute de l’Empire romain – Une histoire sans fin ; Perrin, 2017 ; 350 pages.

La chute de l’Empire romain est à la mode, peut-être parce que beaucoup y voient un rappel d’un certain nombre de maux qui accablent aujourd’hui la civilisation occidentale… Mais justement, cette « chute », quels facteurs l’ont provoquée ? Et finalement, a-t-elle réellement eu lieu ?

Lire la suite

Serge Gadal

Date de publication : 05 juin 2020    

Michel Faure :  Augusto Pinochet ; Perrin, 2020 ; 384 pages.

Augusto Pinochet (1915-2006) appartient à la longue lignée des dictateurs sud-américains qui ont longtemps sévi en arrivant et en se maintenant au pouvoir par la violence. Et hélas, ce ne sont ni les généraux Alcazar et Tapioca, chez Tintin, qui peuvent révéler la réalité de ces régimes construits sur l’anticommunisme et le pouvoir personnel. D’où l’intérêt de cette biographie sur Pinochet et qui permet de mieux comprendre à la fois le parcours de cet officier et l’histoire du Chili au cours de la deuxième moitié du XXe siècle.

Lire la suite

Jérôme Pellistrandi

Date de publication : 28 mai 2020    

André Loez (dir.) : Mondes en guerre, Tome III – Guerres mondiales et impériales, 1870-1945 ; Passés/Composés, ministère des Armées, 2020 ; 760 pages.

Ce troisième volume qui fait partie d’une série qui en comprendra quatre, est tout aussi dense et captivant que les deux précédents qui couvraient la guerre de ses origines dans la lointaine Antiquité jusqu’à ses formes industrielles, objet de celui-ci.

Lire la suite

Eugène Berg

Date de publication : 26 mai 2020    

James Stavridis (amiral, USN) : Sea Power – The history and the geopolitics of the world’s oceans ; Penguin Press, 2018 ; 363 pages.

À la fois penseur et homme d’action, l’amiral James Stavridis livre avec Sea Power (publié en 2018) son opus magnum. Pétri de culture maritime et militaire, celui qui fut le seul amiral à occuper le poste de commandant suprême des forces de l’Otan nous emmène dans un voyage où les océans du monde sont mis en perspective non seulement sur le plan historique, mais surtout sur le plan stratégique. Par la plume de l’auteur, sept portions de la planète bleue (le Pacifique, l’Atlantique, l’océan Indien, la Méditerranée, la mer de Chine méridionale, la mer des Caraïbes et l’Arctique) prennent vie sous nos yeux, au gré d’un balancier permanent entre la hauteur de vue d’un amiral blanchi sous le harnais et les souvenirs du jeune midship qu’il fut au tournant des années 1970.

Lire la suite

Thibault Lavernhe

Date de publication : 18 mai 2020    

Mook 1944 : Bataille des Ardennes – L’échec aux Panzers ; Éditions Weyrich, n° 3, 2019 ; 188 pages.

La maison d’éditions Weyrich nous propose un nouveau Mook très bien documenté sur la bataille des Ardennes en mettant l’accent sur l’emploi des blindés au cours de cette offensive majeure de l’hiver 1944-1945, mais trop souvent négligée dans l’historiographie française. En effet, après la bataille de Normandie et la libération de Paris, la mémoire nationale a plutôt conservé les combats dans les Vosges et en Alsace, car les troupes françaises y sont en première ligne alors que la bataille des Ardennes concerne essentiellement les forces américaines avec l’appoint de quelques bataillons belges sur les lignes arrière et se situe du côté des Ardennes belges. D’où l’intérêt de cet ouvrage richement illustré avec des articles apportant des éclairages très opportuns, voire novateurs sur cet épisode décisif qui vit le Reich nazi emporter ses derniers succès tactiques mais échouer sur le plan stratégique.

Lire la suite

Jérôme Pellistrandi

Date de publication : 13 mai 2020    

Charles Maisonneuve : AML Panhard – Des hommes, une histoire ; Éditions Histoire & Collections, 2020 ; 132 pages.

L’AML Panhard figure en bonne place parmi les objets emblématiques des armées françaises, tant sa silhouette est associée à nos Opex. De l’opération Tacaud en Mauritanie en 1978 à la chevauchée de Serval en 2013, les petits blindés à roues de Panhard sont intimement liés à l’action militaire de la France. Ayant inscrit à son livret militaire plus d’un demi-siècle au combat, l’AML Panhard méritait qu’un bel ouvrage lui soit consacré, enfin. L’initiative en revient à Charles Maisonneuve, l’un de nos meilleurs experts en France de la cavalerie et de l’arme blindée. Avec cette réalisation, le président d’honneur de l’association « Saumur » signe son cinquième ouvrage.

Lire la suite

Philippe Wodka-Gallien

Date de publication : 09 mai 2020    

Gilles Ragache : La France sous les bombes allemandes, anglaises, américaines (1940-1945) ; Économica, 2019 ; 144 pages.

Pendant cinq ans de guerre, la France a reçu un véritable déluge d’explosifs. Après les bombes allemandes et italiennes du printemps 1940, vinrent les bombes alliées pendant l’Occupation. Dans les quatre années qui suivirent la défaite, les Alliés déversèrent sur notre pays 588 000 tonnes de bombes, soit six fois le tonnage lancé par l’Allemagne sur l’Angleterre pendant toute la guerre. Gilles Ragache nous relate ici dans le détail la plupart de ces drames oubliés.

Lire la suite

Serge Gadal

Date de publication : 07 mai 2020    

Franck Michelin : La Guerre du Pacifique a commencé en Indochine, 1940-1941 ; Passés Composés - Ministère des Armées, 2019 ; 318 pages.

Avec cet ouvrage, l’auteur illustre avec brio dans un ouvrage passionnant comment un travail de thèse peut devenir un vrai livre d’histoire qui sera désormais la référence pour les chercheurs qui aborderont l’étude des prémices de l’engagement du Japon dans la Seconde Guerre mondiale. Le professeur Barjot le confirme dans la préface en affirmant que cet ouvrage fera date par son originalité et sa rigueur scientifique.

Lire la suite

Pierre Gény

Date de publication : 06 avril 2020    

Raoul Delcorde : Diplomatie et politique étrangère à l’heure de la mondialisation ; Académie royale de Belgique ; 111 pages.

Raoul Delcorde, diplomate belge, fait ici une brève histoire de la mondialisation ou comment la fin de la guerre froide a correspondu à celle de l’ordre westphalien. À la toute-puissance des États s’est substituée une société-monde où de nouveaux acteurs sont entrés dans la danse (ONG, communautés scientifiques, villes, grandes entreprises, etc.). Désormais, la planète entière se trouve interconnectée, les problèmes (notamment économiques, sociaux et environnementaux) des uns concernent forcément les autres.

Lire la suite

Antoine Aubert

Date de publication : 12 mars 2020    

Gabriel Martinez-Gros : L’Empire islamique, VIIe-XIe siècle ; Passés Composés, 2019 ; 336 pages.

Universitaire, spécialiste de l’Islam médiéval, Gabriel Martinez-Gros décrypte dans ce livre singulier l’histoire des cinq siècles de l’Empire islamique, de la mort du prophète en 632 jusqu’à l’émergence des sultanats turcs au XIe siècle en passant par les conquêtes, la mise en place du califat, l’éclosion et la chute des dynasties omeyyades, abbassides et fatimides. Plus largement, il se livre également à une réflexion sur la vie des empires où les dynasties de leurs fondateurs se consolident dans la première génération de leur existence, atteignent leur floraison dans la deuxième et agonisent dans la troisième. Enfin, il nous apporte un éclairage tout à fait intéressant sur les origines du shiisme et du sunnisme.

Lire la suite

Serge Gadal

Date de publication : 10 mars 2020    

Vincent Groizeleau (dir.) : Mer et Marine - Forces navales et aéromaritimes françaises 2019-2020 ; Le Télégramme, 2020 ; 128 pages.

Le journal en ligne Mer et Marine, traitant au quotidien de l’actualité maritime sur son site (http://www.meretmarine.com), nous propose ici un hors-série exceptionnel sur l’ensemble des flottes navales et aéromaritimes mises en œuvre par la France et ses différentes administrations. Cet annuaire fait un point exhaustif de tout ce qui flotte et vole au service de la France, et le résultat est impressionnant avec ce recensement couvrant tout l’éventail. Le document permet ainsi de voir, outre l’importance majeure de la Marine nationale, le reste du dispositif qui concourt ainsi à l’action de l’État en mer. C’est également une mise en perspective avec les projets en cours et à venir à l’horizon 2030-2040.

Lire la suite

Jérôme Pellistrandi

Date de publication : 10 février 2020    

Hugues Wenkin : Blitzkrieg ! L’invention de la guerre mécanisée ; Pierre de Taillac, 2018 ; 272 pages.

Face à la paralysie stratégique due aux fronts continus de la Première Guerre mondiale, deux réponses très différentes sont proposées par les belligérants. Les Britanniques proposent une solution d’ordre mécanique avec la mise au point des chars d’assaut et leur engagement opérationnel, notamment à Cambrai en octobre 1917. Les Allemands quant à eux explorent la voie tactique, avec l’organisation de « troupes d’assaut » (Stosstruppen) à Riga d’abord en septembre 1917, puis à l’ouest l’année suivante. Dans les années 1930, la combinaison de ces deux approches donnera naissance à ce que les journalistes de l’époque nommeront la « guerre éclair », le Blitzkrieg.

Lire la suite

Serge Gadal

Date de publication : 20 janvier 2020    

Dario Fernandez-Morera : Chrétiens, juifs et musulmans dans al-Andalus - Mythes et réalités de l’Espagne islamique ; Éditions Jean-Cyrille Godefroy, 2018 ; 366 pages.

Pendant des années, l’historiographie dominante nous a présenté l’Espagne médiévale sous domination musulmane comme un pays de cocagne multiculturel où chrétiens, juifs et musulmans vivaient en harmonie au sein d’une civilisation brillante. L’universitaire américain Dario Fernandez-Morera nous montre ici qu’il n’en fut rien, en dépit des « entreprises académiques subventionnées qui visent à réécrire l’histoire à travers le prisme du présent ». Non seulement les non-musulmans durent subir massacres et humiliations, mais la civilisation remplacée avait atteint un niveau culturel sans commune mesure avec celui de ses envahisseurs, niveau qui fut réduit en cendres par la conquête.

Lire la suite

Serge Gadal

Date de publication : 13 janvier 2020    

Amiral François Dupont : Commandant de sous-marins - Du Terrible au Triomphant, la vie secrète des sous-marins ; Éditions Autrement, 2019 ; 288 pages.

Pour comprendre la dissuasion, il faut écouter – et lire – ceux qui la vivent au quotidien. Tel est l’idée de départ de l’amiral François Dupont, premier commandant du Triomphant, le premier des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de nouvelle génération, l’un des quatre SNLE NG de la force de frappe. Dans ce récit, il nous restitue la réalité d’une patrouille opérationnelle, en commençant par l’embarquement puis, très vite, on passe dans le quotidien du bord, heure par heure, durant soixante-dix jours.

Lire la suite

Philippe Wodka-Gallien

Date de publication : 29 novembre 2019    

Owen Matthews : Black Sun ; Doubleday, 2019 ; 320 pages.

Un bon thriller est parfois le meilleur vecteur pour ramener à la surface certaines périodes de l’Histoire aujourd’hui oubliées, même si elles ne sont pas si anciennes. C’est le cas de Black Sun, un thriller policier d’Owen Matthews, qui nous rappelle ce que fut la guerre froide, la vraie…

Lire la suite

Bruno Sentenac

Date de publication : 28 novembre 2019    

Bruno Delmas et Étienne Le Roy (dir.) : Les Communs, aujourd’hui ! - Enjeux planétaires d’une gestion locale de ressources renouvelables (préface de Gaël Giraud) ; Karthala-ASOM, 2019 ; 226 pages.

Les communs désignent des modes de gestion de ressources matérielles ou immatérielles. Ils sont fondés sur le partage des potentialités de ces ressources ou de leurs bénéfices, et ne relèvent ni de la propriété privée ni du domaine public d’un État. Ils mobilisent des collectifs (ou communautés) peu ou pas institutionnalisés, et répondent à des règles plus ou moins implicites. Par communs, il faut comprendre non pas ce qui est inappropriable, mais ce qui ne peut/doit faire l’objet d’une appropriation exclusive.

Lire la suite

Emmanuel Desclèves

Date de publication : 27 novembre 2019    

Emmanuel Garnier : L’Empire des sables - La France au Sahel 1860-1960 ; Éditions Perrin, 2018 ; 320 pages.

Ce livre est dédié à l’étude de « L’empire des sables », c’est-à-dire pour une large part du Sahara et de ses confins entre 1860 et 1960. Durant un siècle, dans cet espace immense et face à une situation complexe et mouvante, l’armée française et singulièrement les Troupes coloniales, ont inventé ex nihilo des organisations et des modes d’action adaptés au contexte géographique, religieux, climatique et sanitaire pour mettre fin aux rezzous et imposer une paix durable. Puis à partir de 1930, de « guerriers », le rôle des coloniaux muta en celui de « gestionnaires ».

Lire la suite

Pierre Lang

Date de publication : 15 novembre 2019    

Été 2020
n° 832

Économie de défense : problématiques contemporaines

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...