Auteur : Jean Dufourcq

Contre-amiral (2S), docteur en science politique, Membre de l'Académie de Marine (2008), rédacteur en chef de La Vigie.

128 résultats (96 articles - 29 Tribunes - 0 e-Recension - 3 articles cahiers)

Tribune - 14-07-2021

Billet - L’écosystème militaire aujourd’hui (T 1297) - Jean Dufourcq - 1 pages

Billet - L’écosystème militaire aujourd’hui (T 1297)

Le 14 juillet est la Fête nationale, où le défilé des forces armées est symbole de la souveraineté nationale. C’est donc l’occasion de réfléchir au lien qui unit la Nation à ses soldats, marins, aviateurs, gendarmes et personnels civils qui ont fait le choix de servir pour contribuer à la défense du pays. Et également de se pencher sur le nécessaire débat stratégique, et donc démocratique, autour des intérêts de la France ainsi qu’à la participation de l’ensemble des citoyens, y compris les militaires sur cette question intimement liée à notre histoire politique.

Lire la suite

Tribune - 15-06-2021

Analyses initiales et perspectives régionales post-Barkhane (T 1291) - Jean Dufourcq - 6 pages

Analyses initiales et perspectives régionales post-Barkhane (T 1291)

La transformation de l’opération Barkhane doit permettre à la France d’agir autrement et de retrouver des marges de manœuvre. Cela passe par une appropriation accrue par les pays de la région des enjeux sécuritaires et pour le Mali par le besoin de créer un État-nation, ce qu’il n’est pas actuellement. C’est donc une phase clairement politique qui doit s’ouvrir. Il faut également mieux associer les populations sahéliennes au contrôle de leurs propres espaces de vie pour marginaliser les groupes armés terroristes. Toutefois, il faut bien admettre que les tensions intermaghrébines jouent un rôle dans la fragilité de la zone du Sahel et que peu de solutions apparaissent actuellement au nord du Sahara.

Lire la suite

Tribune - 14-05-2021

Foch à la rescousse : discipline et initiative, la vraie loyauté (T 1281) - Jean Dufourcq - 4 pages

Foch à la rescousse : discipline et initiative, la vraie loyauté (T 1281)

Les récentes publications de tribunes attribuées à des militaires ou anciens militaires ont suscité de vives polémiques. Au-delà du questionnement soulevé par ces textes, il est important de réfléchir sur le droit d’expression, le devoir de réserve et la responsabilité intrinsèque du militaire dans la Nation. D’où la publication simultanée de trois réflexions proposant une approche croisée autour de ce thème, rédigées par trois officiers recouvrant le stratégiste, le chef opérationnel et l’historien militaire. Réflexions essentielles à l’heure où le débat politique s’intensifie alors que la France rentre dans une année de campagne électorale.

Lire la suite

Cahier - 12-03-2021 - Sigem 2021 - L’officier au service de la Nation dans le monde du XXIe siècle - p. 37-39

Le chef militaire : courage, pensée et action (Cahier de la RDN « Sigem 2014 ») - Jean Dufourcq

Cahier - 30-06-2020 - Mai-juin 1940 - p. 5-6

Introduction - Jean Dufourcq

Nous sommes tous des héritiers de mai-juin 40, consciemment ou non, car cet épisode sombre marque désormais au fer rouge notre histoire nationale. Lire la suite

Cahier - 30-06-2020 - Mai-juin 1940 - p. 37-38

La bataille de Stonne, Mai 1940 : Un choc frontal durant la campagne de France - Jean Dufourcq

Lire ce livre, c’est exorciser un passé lourd, celui d’un désastre militaire, celui de mai-juin 1940, une débâcle installée dans le patrimoine militaire français comme une tache indélébile. Cet épisode militaire calamiteux de mai-juin 1940 marque toujours l’inconscient collectif français au point de lui faire redouter aujourd’hui encore une surprise stratégique. Pour s’en prémunir, on établissait dans les années 60 une combinaison à base d’arme nucléaire et de construction européenne. Mais aujourd’hui on trouve toujours cette crainte en arrière-plan de cette nouvelle exigence stratégique de connaissance et d’anticipation clairement indiquée dans le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2008. Lire la suite

N° 830 Mai 2020 - L'Europe de la défense : quelle réalité ? - Recensions - p. 131-131

Le Général Beaufre – Portraits croisés - Jean Dufourcq

Voilà un petit opuscule plein de charme et d’intérêt dédié à un grand homme de la pensée stratégique française, le général André Beaufre, dont beaucoup découvriront, peut-être avec surprise comme moi, la forte personnalité marocaine et la passion pour Tanger. Un fils nostalgique se souvient ici de sa vie de famille avec ce père attentionné et couvert de gloire et revit avec lui sa trajectoire militaire à partir des traces familières qu’il a laissées. Un militaire d’aujourd’hui explore la généalogie intellectuelle et les amitiés internationales d’un homme de guerre qui fut aussi stratégiste curieux et scrupuleux. Il montre comment André Beaufre a tenté de mettre de l’ordre dans les conceptions de l’époque tout en les raccordant à sa propre expérience militaire. On voit avec lui que l’intérêt du général pour le monde intellectuel anglo-saxon, ses intuitions fortes et son code génétique résolument français organisent tous ensemble une pensée rigoureuse et d’une grande profondeur stratégique. C’est cette géostratégie originale qui a attiré l’attention de générations de militaires français « aux études » et de chercheurs plus lointains qui furent intéressés par son inclination pour les stratégies indirectes dans les vastes espaces fluides, ceux qui caractérisent le monde actuel. Lire les premières lignes

N° 828 Mars 2020 - Avenir de la guerre et ses mutations - p. 13-16

In Memoriam - Amiral Pierre Lacoste - Jean Dufourcq

À la veille de ses 96 ans, Pierre Lacoste s’est éteint au terme d’une longue vie d’une grande densité, d’une rare fécondité et d’un engagement sans faille pour son pays qu’il servit avec enthousiasme et passion, sagesse et perspicacité. Doté de multiples talents et d’une aptitude naturelle à rassembler dans son sillage de multiples personnalités au service de grandes causes, cet amiral emblématique a traversé le siècle et ses épisodes stratégiques avec la curiosité de l’homme moderne, la confiance de l’homme de conviction et la modestie du serviteur. Ce patriote indéfectible fut d’abord un marin expérimenté et un ingénieur passionné d’avenir ; et aussi un humaniste, un pédagogue hors pair et un promoteur résolu de l’intelligence du monde. Pierre Lacoste incarnait la figure du militaire ardent comme de l’honnête homme du XXe siècle. Sa mémoire restera vive comme son sourire malicieux dans l’esprit de ceux qui l’ont approché. Lire la suite

N° 828 Mars 2020 - Avenir de la guerre et ses mutations - p. 50-55

La guerre, mutation et avatar : « La guerre est finie, vive la guerre ! » - Jean Dufourcq

La guerre des conflits armés du XXe siècle a vécu. De nouvelles formes de conflictualité amènent des transformations profondes notamment dans des champs immatériels moins régulés. D’où le besoin d’une réflexion stratégique renouvelée privilégiant des approches différenciées s’inscrivant dans la durée et portant sur la souveraineté de demain. Lire les premières lignes

N° 822 Été 2019 - La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation - Perspective stratégique - p. 87-96

Méditerranée agitée, vent maghrébin et fronde algérienne - Jean Dufourcq

Le Maghreb est complexe et fracturé, alors qu’il dispose d’un potentiel remarquable constituant un atout pour l’espace méditerranéen, tant pour le Sud que le Nord avec la France comme un partenaire privilégié et respectueux des dynamiques en cours. Lire les premières lignes

N° 819 Avril 2019 - Relancer la défense de l’Europe - p. 80-88

La marche en crabe de la défense européenne - Jean Dufourcq

L’Europe est à la fois unité et diversité, homogénéité par son histoire et complexité par sa géographie. Sa défense n’en est que plus difficile à assurer, surtout si l’on raisonne sur les principes actuels ayant délégué la sécurité à l’Otan. Il faut désormais penser différemment et proposer un projet novateur. Lire les premières lignes

N° 815 Décembre 2018 - Armement et économie de défense - Recensions - p. 125-127

L’homme, la politique et la guerre - Jean Dufourcq

De multiples pistes se croisent dans ce livre à la fois original, érudit et fécond qui sait se dégager des conventions et révérences habituelles pour considérer les modes d’exercice de la stratégie au début du XXIe siècle. Et tout d’abord, les pistes des deux auteurs : d’un côté, un agrégé d’histoire, féru de technologie militaire et de dialectique nucléaire, rompu aux rapports de force stratégiques actuels et de l’autre, un officier de marine suédois, ancien commandant d’unités de surface, breveté à Paris et Stockholm, conseiller militaire chez les diplomates de son pays et chef du bureau stratégie de l’état-major militaire européen. Il y a la piste bien balisée de l’histoire moderne avec le rappel de la grammaire stratégique ancienne qui établit « le politique, l’État et la guerre » (chapitre 1), suivie d’une réflexion complète et documentée sur la stratégie et les différents modes, calculs et combinaisons qui articulent « Politique, guerre et stratégie » (chapitre 2). « La puissance militaire hier et demain » examine alors les rapports complexes entre l’institution militaire et ses mandants ou interlocuteurs, le pouvoir politique, la société civile, le peuple d’où découlent les modes d’exercice du commandement de la guerre et les critères de l’efficacité stratégique (chapitre 3). Lire la suite

Tribune - 22-03-2017

  Un second porte-avions dans les temps (T 874) - Jean Dufourcq - 4 pages

  Un second porte-avions dans les temps (T 874)

La question du second porte-avions est désormais clairement posée. Il serait judicieux de passer à sa réalisation dans la décennie à venir en profitant de l’expérience acquise et de travaux de conception déjà étudiés mais non concrétisés. En se dotant d’un second PA, la France garantirait son autonomie stratégique. Mais ce choix est d’abord politique.

N° 793 Octobre 2016 - De nouveaux enjeux transatlantiques ? - Recensions - p. 128-129

Stratégies maritimes au XXIe siècle - Jean Dufourcq

La collection « La Pensée stratégique » des éditions Nuvis que dirige Michel Mollard nous a présenté de passionnants essais et d’excellents auteurs. Avec cet ouvrage savant et didactique, il récidive. Lars Wedin, capitaine de vaisseau suédois, ancien de l’ESGN (École supérieure de guerre navale), s’y révèle un brillant adepte de la pensée de l’amiral Castex (1878-1968). Il nous avait offert en 2011 un passionnant Marianne et Athéna où il évoquait « la pensée militaire française du XVIIIe siècle à nos jours » (Économica) et qui reçut alors le prix Edmond Fréville de l’Académie des Sciences morales et politiques. Lire la suite

N° 782 Été 2015 - Le nucléaire militaire - Perspective stratégique - p. 172-175

Dissuasion : nouvelles pistes pour un concept - Jean Dufourcq

La doctrine actuelle de dissuasion doit pouvoir évoluer pour prendre en compte de nouvelles menaces en proposant une approche globale mieux compréhensible et donc plus dissuasive face à des adversaires potentiels. Lire les premières lignes

N° 775 Décembre 2014 - p. 7-11

Avant-propos - Débats et société militaire - Jean Dufourcq

Penser la stratégie de demain et concevoir la défense française face à un monde plus complexe imposent de revoir le modèle de réflexion actuel qui a trop écarté les officiers de ce débat. Il devient urgent d'arrêter de «démilitariser» la réflexion stratégique et d'y associer ceux qui mettent en œuvre les armes du pays. Lire les premières lignes

N° 775 Décembre 2014 - Recensions - p. 128-128

La lutte pour l’empire de la mer (1906) - Jean Dufourcq

En rééditant l’essai célèbre de son arrière-grand-père, l’Amiral Chomel de Jarnieu fait non seulement œuvre familiale et historique mais il honore la réflexion stratégique dans ce qu’elle a de plus pertinent et de plus nécessaire. Écrivant près de dix ans avant la Première Guerre mondiale, le jeune capitaine de frégate d’alors confrontait un événement naval d’ampleur, la guerre russo-japonaise et la bataille de Tsushima de 1905, aux travaux qu’il conduisait sur la doctrine navale de la Marine nationale. Lire la suite

N° 773 Octobre 2014 - Repères - Opinions - p. 71-74

La Méditerranée, un espace stratégique pour la France - Jean Dufourcq

L’espace méditerranéen reste essentiel pour la France et conditionne une part de sa sécurité et de son développement. Dans un contexte stratégique complexe, l’intérêt français est de renforcer un espace méditerranéen trop désuni. Et de ne plus considérer le Mare Nostrum comme une frontière séparant peuples et civilisations. Lire les premières lignes

Tribune - 05-06-2014

Réactiver le débat nucléaire ? (T 534) - Jean Dufourcq - 3 pages

Il est fait compte-rendu de la dynamique et de l’actualité du débat nucléaire stratégique, civil et militaire qui a fait l’objet d’échanges nourris à l’occasion de l’assemblée générale annuelle du Comité d’études de la Défense nationale.

N° 771 Juin 2014 - p. 1-1

Éditorial - Jean Dufourcq

L'embardée ukrainienne amorce-t-elle un changement de cap pour les relations internationales ? Annonce-t-elle le retour de tensions militaires proches ? Certains le redoutent, enfermés dans la perspective coopérative d'une mondialisation heureuse ; d'autres l'espèrent secrètement, nostalgiques de l'ordre simplifié de la guerre froide et de ses avantages idéologiques et militaro-industriels. Tous s'inquiètent de l'inconsistance stratégique et de la modicité militaire de l'Europe. Tous aussi semblent négliger des continuités essentielles car porteuses de régulations et de canaux d'intérêts communs. Lire la suite

N° 770 Mai 2014 - p. 1-1

Éditorial - Jean Dufourcq

La conflictualité du monde résulte de l'interaction entre des intérêts, des valeurs et des responsabilités, on l'a dit. La mondialisation résulte de la mise en partage, censée répondre à des besoins communs, des ressources et des capacités de la planète. La première conduit à des crises et des conflits de tous contre tous ; la seconde invite à une coopération de tous au bénéfice de tous. Entre ces deux réalités, des biais et des manœuvres, nœuds de la précarité stratégique actuelle. Et l'apparition d'une guerre larvée de quelques-uns pour le contrôle de tous, avec pour cibles les opinions publiques qui font les légitimités politiques et mettent en mouvement les États. Les conflits internes en Tunisie, Libye, Mali, Syrie, Ukraine l'ont amplement illustré. Lire la suite

N° 769 Avril 2014 - p. 1-1

Éditorial - Jean Dufourcq

Les générations militaires se suivent avec leurs histoires, leurs engagements, leurs combats, leurs sagas. Celles de la Grande Guerre sont justement célébrées aujourd'hui, en mémoire d'un pays opiniâtre, volontaire, éprouvé mais vainqueur. Celles qui ont eu la charge de mettre fin aux temps coloniaux sont restées amères d'avoir dû en supporter le prix. Celles qui ont conduit la guerre froide ont connu la mécanisation et la mutation induites par l'équilibre de la terreur nucléaire, même si Troupes de Marine et Légion ont su entretenir leur expérience militaire africaine. Puis les transformations militaires se sont développées, l'interarmisation, la professionnalisation et la multinationalisation. Lire la suite

N° 769 Avril 2014 - Recensions - p. 127-128

Guerre et stratégie au XXIe siècle - Jean Dufourcq

C’est à la visite d’une nouvelle « arsenalisation » de la Planète et à la découverte de nouveaux instruments et modes de guerre que nous invite l’auteur dans ce livre qui fourmille de références brillantes et de données passionnantes. Pour nous fournir neuf chapitres denses et bien organisés, Christian Malis a pris le soin de relire ses classiques, Nye et Kissinger, comme Bouthoul et Coutau-Bégarie, mais aussi de faire le point sur les travaux que conduit la génération de chercheurs d’aujourd’hui sur la robotique, la cyberstratégie, la Chine, les guérillas. Lire la suite

N° 768 Mars 2014 - Polyvalence navale - p. 35-40

Dialectique navale - Jean Dufourcq

Examinant le cœur du métier naval, l’auteur expose la dualité de la Marine nationale, armée de mer et instrument clé de l’action de l’État en mer. Il analyse le cadre stratégique de l’action navale et défend l’idée que la polyvalence requise de ses moyens doit continuer à provenir d’un noyau de capacité océanique. Lire les premières lignes

N° 768 Mars 2014 - p. 1-1

Éditorial - Jean Dufourcq

Dans La guerre navale (1), Hubert Moineville détaille les raisons de transporter en mer l’activité militaire que les hommes conduisent pour protéger des territoires, s’approprier des richesses ou vider leurs querelles nationales, religieuses ou idéologiques. Lire la suite

128 résultats