Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Mai 2018 - n° 810

Préparer demain : concevoir et imaginer

« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible »

Antoine de Saint-Exupéry

Après l’hiver coréen, le printemps du dégel… En quelques semaines, bénéficiant de l’effet de la trêve olympique, les tensions autour de la Péninsule coréenne ont diminué sous l’effet d’une conjonction des astres favorables. Certes, il y avait les Jeux olympiques d’hiver organisés par Séoul, mais il y avait aussi la certitude pour Pyongyang d’avoir atteint ses objectifs : être désormais une puissance nucléaire. C’est le résultat d’un demi-siècle d’une politique acharnée, secrète, voire fourbe, mais qui a permis à Kim Jong-un, le troisième de la dynastie, d’assurer la pérennité de son régime. Lire la suite

p. 1-1

Préparer demain : concevoir et imaginer

Le développement d’une méthode de prélèvement de l’ADN sur le terrain a été l’opportunité pour la Gendarmerie de s’inscrire dans une démarche innovante débouchant sur un brevet et un partenariat pour la production industrielle de l’invention conçue par un gendarme. Cette réalisation a été le prélude à d’autres projets. Lire les premières lignes

p. 7-11

L’intelligence artificielle va jouer un rôle croissant dans la conduite des opérations. Cela nécessite une réflexion de fond sur les enjeux, les opportunités mais aussi les risques liés à l’IA. Cela exige aussi de nouvelles compétences et des ressources humaines pour mieux appréhender un domaine en pleine mutation. Lire les premières lignes

p. 12-18

Le développement des systèmes d'armes létaux autonomes s’accélère avec des interrogations techniques, juridiques et éthiques. Quelle sera leur place dans les stratégies militaires de demain ? Quels seront les dispositifs de régulation des États utilisateurs et des institutions internationales ? De nombreuses questions restent ouvertes. Lire les premières lignes

p. 19-24

Derrière le mot « innovation » se cachent des enjeux multiples. L’innovation ne peut se limiter au champ des technologies et doit être un processus permanent élargi où la culture du débat est essentielle. Sinon, l’innovation imposée par le haut serait vouée à l’inefficacité. Innover ne se décrète pas mais se construit avec tous. Lire les premières lignes

p. 25-29

Le développement des robots à des fins militaires est une réalité avec les progrès technologiques et l’apport croissant de l’intelligence artificielle. Il est nécessaire de ne pas rater cette évolution vers une armée 4.0. Une réflexion s’impose pour la France si elle ne veut pas se retrouver marginalisée avec cette réalité opérationnelle. Lire les premières lignes

p. 30-34

Le F-35 n’est pas qu’un avion de 5e génération. C’est d’abord un système de systèmes, multiplicateur de force, capable de générer des quantités de données. De ce fait, il entraîne une dépendance des pays utilisateurs à l’égard des États-Unis. D’où l’urgence de développer de véritables capacités autonomes pour la France et l’Europe. Lire les premières lignes

p. 35-40

Les espaces maritimes sont censés être libres à la navigation. Or, l’appropriation par le fait accompli de territoires insulaires artificialisés remet en cause les principes de liberté maritime. Le retour à la puissance navale redevient une nécessité pour s’inscrire dans une stratégie militaire globale. Lire les premières lignes

p. 41-44

La robotique de défense est en plein essor en raison des progrès technologiques même si de nombreuses limites subsistent. Les possibilités innovantes ouvrent des perspectives dans lesquelles l’intelligence artificielle jouera un rôle majeur avec toutes les contraintes éthiques et juridiques. Lire les premières lignes

p. 45-50

L’impression 3D devient un enjeu industriel avec une accélération des investissements et des réalisations. Les Armées soutiennent ces axes de développement porteurs d’innovation en veillant à accompagner les industriels pour que les projets d’impression 3D soient viables technologiquement et économiquement. Lire les premières lignes

p. 51-57

Concevoir et construire des drones tactiques ne s’improvise pas. Safran Electronics & Defense dispose d’une longue expérience avec une 3e génération en cours de développement autour du Patroller qui arrivera dans l’Armée de terre en 2019. L’innovation caractérise ces systèmes complexes aux potentialités croissantes. Lire les premières lignes

p. 58-64

Le besoin en énergie ne cesse de croître notamment pour les véhicules de combat dont les équipements perfectionnés réclament plus de puissance électrique. Cela veut dire une nécessité d’innover et de trouver des systèmes performants combinant des technologies qu’il importe d’adapter aux contraintes opérationnelles. Lire les premières lignes

p. 65-71

L’amélioration physiologique des performances du soldat pourrait être accélérée au vu de certain progrès scientifiques. Cependant, cela pose des problèmes éthiques majeurs non encore résolus mais qui pourraient faire basculer l’Homme dans une virtualité potentiellement dangereuse. Lire les premières lignes

p. 72-77

Approches régionales

Comprendre les ambitions chinoises actuelles autour des projets rassemblés sous le logo OBOR « One Belt, One Road » nécessite de revenir dans l’histoire. L’initiative actuelle s’inscrit dans une longue tradition millénaire d’échanges qui fut interrompue progressivement à partir de la découverte du Nouveau monde. Lire les premières lignes

p. 81-88

Shanghai constitue une mégapole unique, à part dans la Chine d’aujourd’hui. Très marquée par la période des concessions avec l’ouverture forcée vers l’extérieur, la ville a été marginalisée sous Mao avant de connaître un développement exceptionnel dans lequel la dimension maritime est essentielle. Lire les premières lignes

p. 89-94

Approches historiques

L’année 1948 a été décisive pour l’Europe face à l’URSS dont les ambitions hégémoniques s’accroissaient. Le coup de Prague, voyant la Tchécoslovaquie rejoindre le camp communiste, a ébranlé les Alliés qui ne cédèrent pas face au blocus de Berlin. La mise en place du pont aérien sauva la ville et conforta les Occidentaux face à Moscou. Lire les premières lignes

p. 95-100

Les événements de mai 68 ont montré la discipline et la solidité des unités de la gendarmerie mobile mais aussi des lacunes dans l’équipement et l’entraînement. Une véritable révolution des méthodes va suivre la création emblématique du Centre de perfectionnement de la gendarmerie mobile (CPGM) de Saint-Astier, permettant une meilleure formation des gendarmes au maintien de l’ordre. Lire les premières lignes

p. 101-104

Repères - Opinions

La publication en février de la Nuclear Posture Review par le Pentagone ne traduit pas un réel bouleversement doctrinal par rapport à la politique de dissuasion de l’Administration Obama mais propose des inflexions en insistant davantage sur la centralité du nucléaire dans la stratégie américaine. Lire les premières lignes

p. 105-110

La NPR 2018 traduit non pas un changement radical de doctrine mais une évolution avec des programmes de modernisation des armes nucléaires américaines. Il faut ici distinguer entre les tweets à des fins médiatiques et le langage de la dissuasion pleinement assumée dans cette nouvelle NPRLire les premières lignes

p. 111-115

L’implication de la Russie en Syrie obéit à de nombreuses motivations dont le soutien politique et militaire au régime de Bachar el-Assad. C’est aussi une façon d’aguerrir ses forces et d’appliquer sur le terrain la doctrine d’emploi. C’est aussi l’occasion d’évaluer les Occidentaux et leurs modes d’action avec un minimum de risque. Lire les premières lignes

p. 116-120

La menace terroriste NRBC en mer est une hypothèse sérieuse qu’on ne peut plus exclure. Cela oblige à prendre des mesures en s’appuyant sur des conventions internationales contraignantes. La France se veut très présente et active sur ce dossier sensible. Lire les premières lignes

p. 121-124

L’Otan propose à ses partenaires des outils de formation. La publication récente d’un manuel de référence sur la contre-insurrection s’inscrit dans cette démarche. Un processus de travail sur les enseignements liés à l’histoire militaire – longtemps soutenu par la France – a ainsi abouti à cet ouvrage qui intéressera les armées de l’Alliance et ses partenaires extérieurs. Lire les premières lignes

p. 125-127

La Russie se considère en position d’infériorité par rapport aux Occidentaux et estime que le champ informationnel peut lui permettre de compenser ses faiblesses. Par l’utilisation du trolling, elle espère fragiliser nos opinions publiques en diffusant une information conditionnée et répondant à ses objectifs stratégiques. Lire les premières lignes

p. 128-132

Revue Défense Nationale - Mai 2018 - n° 810

Préparer demain : concevoir et imaginer

Preparing for Tomorrow: Design and Imagination

The development of a method for taking DNA samples in the field was the opportunity for the Gendarmerie to take an innovative step which led to a patent and a partnership for the industrial production of the device invented by a gendarme. It was the prelude to other projects.

Artificial intelligence (AI) is going to play an increasing role in the conduct of operations, one that requires careful thought on the challenges, opportunities and risks that stem from AI. It will also require new competencies and substantial human resources in order to understand better this rapidly-changing field of development.

The development of autonomous lethal weapon systems (armed robots, to use the vernacular expression) is accelerating, and with it comes interrogation on technical, legal and ethical aspects. How will these systems fit into future military strategies? What regulatory mechanisms will be established for countries that use them and for international institutions? There are many questions yet to be answered.

Hidden behind the word innovation lie many challenges, for innovation is not limited to technological fields: it needs to be a permanent and broad process in which the culture of debate is essential. Were this not to happen, innovation imposed from on high would be doomed to be ineffective. Innovation should not be decreed but be built with the implication of the people.

The development of robots for military use is a fact, and draws on the technological progress and growing contribution of artificial intelligence. We must not miss this development in the move towards Army 4.0, and France needs to consider the issues seriously if it is not to find itself left behind in operational matters.

The F-35 is not simply a fifth generation aircraft. Above all it is a system of systems, a force multiplier capable of generating vast amounts of data. Because of this, it brings with it a dependency for users on the United States: hence the urgency to develop genuinely independent capabilities for France and Europe.

Maritime spaces are meant to be free for navigation, and yet appropriation of such spaces by the creation of artificial island territories is calling into question the principle of maritime liberty. A return to naval power is becoming a necessary part of overall military strategy.

Despite many unresolved limitations, technological progress has led to the rapid development of defence robotics. Innovation is opening up a range of possibilities for the future in which artificial intelligence will play a major role, but with it come many ethical and legal constraints.

3D printing is becoming a major industrial issue given the rapid increase in investment and proven applications. The armed forces are supporting such innovative lines of development by looking to work alongside industry so that 3D printing projects are viable both technologically and economically.

The design and construction of tactical drones is not to be undertaken lightly. Safran Electronics & Defense has long experience, with a third generation under development based on the Patroller, which will be delivered to the French army in 2019. These complex systems and their growing potential are characterised by innovation.

The need for energy never ceases to grow, and notably for combat vehicles whose up-to-date systems need greater quantities of electrical power. That leads to a need to innovate and to find high-performance systems that combine technologies which will need to be adapted to operational constraints.

Given a number of scientific advances in the field of research, it has become possible to accelerate the physiological improvement of soldiers’ performance. Nevertheless, the issue poses major unresolved ethical problems that risk turning the man into a potentially dangerous virtual entity.

Regional Approaches

In order to understand current Chinese ambitions regarding the group of projects known as One Belt, One Road (OBOR) we have to delve back into history. The current initiative is part of a thousand-year-old tradition of trade that was progressively interrupted after the discovery of the New World.

Shanghai is a unique megacity, quite an exception in modern China. The city was greatly influenced by the period of concessions and the forced opening-up to the exterior, yet rather sidelined under Mao’s regime. It has subsequently seen massive development in which the maritime aspect is essential.

Historical Approaches

The year 1948 was decisive for Europe in the face of the growing hegemony of the USSR. The Czech coup d’état, which led to Czechoslovakia joining the communist camp, shook the allies, who refused to give in to the Berlin blockade. The establishment of the air bridge saved the city and reinforced the Western nations facing Moscow.

The events of May 1968 demonstrated the discipline and coherence of units of the mobile gendarmerie, but also highlighted failures in their equipment and training. The notable creation of the Centre de perfectionnement de la gendarmerie mobile (CPGM) in Saint-Astier led to a revolution in methods that allowed better training of gendarmes in the maintenance of law and order.

Opinions and Viewpoints

The Nuclear Posture Review, published by the Pentagon last February, shows no real doctrinal change from the deterrence policy of the Obama administration but offers a number of reorientations in its greater emphasis on the central place of nuclear weapons in American strategy.

The 2018 Nuclear Posture Review (NPR) shows no radical change in doctrine but a degree of development with modernisation programmes for US nuclear weapons. There is a distinct difference between tweets for media consumption and the serious language of deterrence used in this new NPR.

Russia’s commitment in Syria is motivated by a number of issues, one of which is the political and military support for Bashar el-Assad’s regime. It also serves as a way to battle-harden its forces and to test out doctrine on the ground. Furthermore, it is the opportunity to evaluate at minimum risk Western powers and their modes of action.

A terrorist CBRN threat at sea is a serious supposition that can no longer be ignored. To accommodate it will mean taking measures based on international conventions, but within their constraints, too. France seeks to be a present and active contributor to this sensitive matter.

The training material that NATO routinely provides to its partners includes the recently-published reference manual on counter-insurrection. The document is the result of research conducted on the lessons learned from military history, which has long been supported by France. It will be of interest both to Alliance forces and to those of external partners.

Russia feels it is in an inferior position with respect to Western countries and considers that the field of IT could allow it to compensate for its weaknesses. By using trolling, it hopes to undermine Western public opinion through the broadcasting of information manipulated to suits its own strategic objectives.

Revue Défense Nationale - Mai 2018 - n° 810

Préparer demain : concevoir et imaginer

Après l’hiver coréen, le printemps du dégel… En quelques semaines, bénéficiant de l’effet de la trêve olympique, les tensions autour de la Péninsule coréenne ont diminué sous l’effet d’une conjonction des astres favorables. Certes, il y avait les Jeux olympiques d’hiver organisés par Séoul, mais il y avait aussi la certitude pour Pyongyang d’avoir atteint ses objectifs : être désormais une puissance nucléaire. C’est le résultat d’un demi-siècle d’une politique acharnée, secrète, voire fourbe, mais qui a permis à Kim Jong-un, le troisième de la dynastie, d’assurer la pérennité de son régime.

On pourrait, dès lors, croire qu’après des mois de rhétorique virile alimentée par des tweets parfois hystériques, un nouveau temps des « dividendes de la paix » s’ouvrirait. Il faut rester réaliste car les déséquilibres internationaux ne cessent de s’accroître et de créer des tensions majeures. Ainsi, les récentes frappes alliées en Syrie contre des installations chimiques ont rappelé la brutalité de ce conflit dans un contexte régional chaque jour plus chaotique où les rivalités grandissent et où les populations subissent.

Cela signifie que, plus que jamais, notre défense doit être renforcée – c’est la fonction de la Loi de programmation 2019-2025 en cours de discussion au Parlement – mais aussi être innovante pour pouvoir affronter les menaces de demain. La RDN propose ce mois-ci un deuxième dossier sur l’innovation avec des approches différentes qui pourront susciter le débat. Se posent ici des questions éthiques autour de l’intelligence artificielle et le soldat augmenté, avec une certitude : certains États n’auront pas les mêmes barrières morales que nous. De ce fait, cela exige une veille permanente pour ne pas se retrouver un jour face à un adversaire ayant d’emblée acquis une supériorité fonctionnelle, suite à des manipulations prométhéennes de laboratoire.

On peut ici penser à certaines puissances asiatiques aux nouvelles ambitions qui inscrivent leur action dans le temps long de la géopolitique et qui s’estiment déjà assez fortes pour retrouver une vision impériale, s’appuyant à la fois sur une diplomatie du carnet de chèque et la mise en place progressive de points d’appui pour sécuriser leurs voies d’approvisionnement.

Là encore, il importe que notre politique de défense soit construite durablement pour faire face aux surprises stratégiques et au retour du rapport de force. Et comme la RDN s’inscrit dans la durée – avant de fêter son 80e anniversaire en 2019 – il était intéressant de revenir sur un certain mois de Mai où la gendarmerie mobile – avec les CRS – dut faire face à de violentes manifestations. Les savoir-faire, l’expérience et l’entraînement ainsi acquis depuis un demi-siècle ont montré ces dernières semaines la très haute qualité opérationnelle et le comportement professionnel remarquables de nos gendarmes face à des Zadistes dont l’attitude était guidée par l’ultra-violence.

C’est la vertu de notre démocratie – avec ses forces armées et de sécurité – que de savoir affronter toutes les adversités.

Jérôme Pellistrandi

Décembre 2019
n° 825

Le droit et l'usage de la force armée

Actualités

04-12-2019

Discours du président de la République lors de l'hommage national au treize militaires morts pour la France en opération au Mali

27-11-2019

Hommage aux 13 militaires français : Florence Parly se rend au Mali

26-11-2019

Treize militaires de l’opération Barkhane meurent dans un accident d’hélicoptères

25-11-2019

Renseignement : lancement du programme Archange

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...