Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Février 2018 - n° 807

Réflexions stratégiques

« La complexité appelle la stratégie. Il n’y a que la stratégie pour s’avancer dans l’incertain et l’aléatoire »

Edgar Morin

La trêve olympique a déjà eu un effet positif en faisant baisser, du moins temporairement la tension entre les deux Corée. À défaut d’une dénucléarisation très peu probable de la Corée du Nord, les flocons de neige et les flonflons auront permis une reprise nécessaire et utile du dialogue. Cette pause stratégique ne doit cependant pas faire illusion, alors que le rapport de force est redevenu le régulateur des relations internationales. Lire la suite

p. 1-1

La nouvelle édition du Military Balance montre un environnement de plus en plus complexe pour les États occidentaux. Tout d’abord, la Chine poursuit avec obstination la modernisation de sa défense, tandis que la Russie, malgré des faiblesses, accroît ses capacités. De plus, il faut souligner la fin du leadership occidental dans les nouvelles technologies. Lire les premières lignes

p. 5-10

Réflexions stratégiques

En 1914, la Marine nationale – marquée par les choix techniques et doctrinaux de la Jeune École – n’est plus à la hauteur des besoins stratégiques, contrairement à la Royal Navy forte de ses cuirassés du type Dreadnought et à la marine du Reich allemand. Aujourd’hui encore, les leçons de l’échec de la Jeune École restent pertinentes d’autant plus que la maîtrise des mers est redevenue un facteur de puissance. Lire les premières lignes

p. 13-22

La stratégie de défense de la France a plus souvent privilégié le château fort, c’est-à-dire l’approche continentale, au détriment de l’empire de la mer qui exige une autre vision plus orientée vers la maîtrise des espaces maritimes. Or, les évolutions géopolitiques actuelles renforcent le besoin de contrôle des flux, en particulier sur les océans, et donc la nécessité d’un effort naval accru. Lire les premières lignes

p. 23-28

La Revue stratégique publiée cet automne a poursuivi le processus de définition de la menace terroriste en précisant sa nature et en insistant sur sa réalité. Il s’agit bien du terrorisme islamiste qui, malgré les revers récents de Daech, ne cesse de s’étendre, en particulier en Afrique subsaharienne. La désignation sans équivoque de cet ennemi conditionne notre stratégie. Lire les premières lignes

p. 29-34

La Revue stratégique a été un exercice de style bien conduit avec une efficacité reconnue. Cependant, de nombreuses questions restent sans réelles réponses, hormis l’expression d’intentions politiques. Les véritables ambitions ne seront vraiment définies qu’avec les budgets effectifs de la future Loi de programmation militaire, à condition qu’elle soit respectée dans sa durée. Lire les premières lignes

p. 35-40

Il y a cinquante ans, le général Ailleret disparaissait dans un accident d’avion. Chef d’état-major des armées, il a été un des pères de la force de dissuasion. Il a directement contribué à définir la doctrine de cette force, en pleine montée en puissance avec le soutien politique du général de Gaulle. Relire les travaux d’Ailleret est donc aujourd’hui plus que jamais pertinent. Lire les premières lignes

p. 41-48

Approches régionales

La situation sécuritaire au Mali n’est guère encourageante malgré les efforts fournis par nos forces. Les actions multinationales ne sont pas efficaces, voire inutiles, face aux carences du régime incapable de se réformer. Cependant, baisser les bras laisserait le champ libre à une déstabilisation chaotique pour la région et l’Europe. Lire les premières lignes

p. 51-55

L’Arctique reste une zone riche d’enjeux stratégiques et économiques. Après une période de surenchère, elle continue à attirer et à provoquer des approches souvent en rivalité mais aussi des coopérations en particulier dans le domaine scientifique. La région restera un espace où les rapports de force seront de mise. Lire les premières lignes

p. 56-62

Approches historiques

Dupuy de Lôme n’a pas été qu’un grand ingénieur maritime. Il fut aussi un homme politique actif sous le Second Empire et s’est également investi au service de l’industrie privée, en favorisant les transferts des technologies innovantes mises au point pour la marine de guerre. Son héritage reste considérable et son parcours professionnel d’une grande modernité. Lire les premières lignes

p. 63-72

L’Empire de Russie entre en guerre à l’été 1914, apparaissant comme l’allié le plus puissant de l’Entente, ne serait-ce que par la masse de soldats mobilisés. Or, les faiblesses structurelles de l’armée seront fatales jusqu’à provoquer la chute du tsarisme et la mise en place du régime bolchevique qui sut profiter de la crise de 1917. Lire les premières lignes

p. 73-77

Repères - Opinions

La mise à l’eau en décembre 2017 du deuxième porte-avions HMS Prince of Wales est l’occasion de faire un point de situation sur le programme Carrier Vessel Future. Celui-ci a connu beaucoup d’aléas. Désormais, la Royal Navy retrouve une capacité majeure mais qui va exiger encore de nombreux efforts, à commencer, par l’élaboration d’une doctrine d’emploi. Lire les premières lignes

p. 79-84

La puissance navale chinoise connaît un essor sans équivalent pour toutes ses composantes. Plus que jamais, la dimension maritime fait l’objet d’une attention particulière de Pékin avec des projets qui doivent s’inscrire dans la durée, permettant d’envisager à terme une présence mondiale qui s’imposera aux autres. Lire les premières lignes

p. 85-94

La marine japonaise poursuit une remontée en puissance en développant de grands bâtiments de type porte- aéronefs. Face à la Chine, dont les ambitions sont clairement affichées avec la constitution d’une flotte de porte-avions, Tokyo pourrait aller plus loin surtout si son choix se porte sur l’acquisition d’avions F-35. Lire les premières lignes

p. 95-99

Les systèmes d’armes létaux autonomes (Sala), ou plus simplement les « Robots tueurs », constituent un véritable défi, tant les progrès sur l’intelligence artificielle accélèrent le développement de tels armements. Les concertations à Genève sont importantes pour essayer de définir les enjeux des Sala et promouvoir l’application du droit international sur de tels engins. Lire les premières lignes

p. 100-105

L’intelligence artificielle s’appuie sur l’utilisation d’algorithmes utilisant exclusivement le « 0 » et le « 1 » pour gérer et exploiter le Big Data. Mais codage n’est pas langage, du moins humain. Au-delà de ce qui est calculable ou analysable, il doit rester ce qui marque l’Homme, le libre arbitre, le rêve et l’irrationnel. Lire les premières lignes

p. 106-112

L’expression « guerre froide » est de retour pour décrire les relations à nouveau difficiles entre l’Occident et la Russie héritière de la défunte URSS. S’il y a certaines similitudes dans les crispations actuelles, il est cependant nécessaire de revenir sur ce qu’a été en réalité la « guerre froide », notamment dans l’affrontement idéologique. Lire les premières lignes

p. 113-116

L’Allemagne est au cœur de l’actualité politique européenne avec la constitution laborieuse d’une nouvelle coalition. D’où l’intérêt d’une meilleure compréhension de notre voisin d’outre-Rhin avec quelques ouvrages récents, apportant un éclairage historiographique sur cette Allemagne enviée pour ses succès économiques mais peu attirante par son style de vie. Lire les premières lignes

p. 117-120

Chronique

S’étant toujours fait les chantres d’une « guerre sans annexions ni indemnités », ayant tout fait pour ruiner l’effort de guerre russe et se trouvant lors de leur prise du pouvoir en présence d’une situation militaire on ne peut plus catastrophique, les Bolchéviques ne pouvaient se trouver dans des conditions plus défavorables pour négocier leur sortie de la guerre. Quant aux Allemands, sans nier l’importance du fait révolutionnaire dans le retrait russe de la guerre, ils abordent cette négociation en vainqueurs. Comme Ludendorff a, depuis plus d’un an, réduit à peau de chagrin le rôle et l’influence des pouvoirs du Chancelier face à ceux du chef d’état-major (qu’il n’est pas, c’est Hindenburg qui exerce la fonction, lui-même n’étant que « Premier Quartier-maître général », mais il exerce la réalité du pouvoir), c’est lui qui va conduire la conclusion de ce traité, dans l’optique et en cherchant à réaliser à l’Est les objectifs du mouvement pangermaniste allemand. Lire les premières lignes

p. 121-123

Recensions

Ivan Krastev : Le Destin de l’Europe - Une sensation de déjà vu  ; Premier Parallèle, 2017 ; 152 pages - Mathilde Ciulla

Ivan Krastev, politologue bulgare et président du Center for Liberal Strategies à Sofia, s’intéresse dans ce nouveau livre à ce qui menace désormais l’Europe après avoir survécu à plusieurs années sombres. La ligne directrice de celui qui a vécu l’effondrement du bloc soviétique est d’envisager que l’Union européenne puisse se désintégrer : ce que les pères fondateurs n’avaient pu concevoir. Il pose cette question, dont on voit désormais qu’elle devrait être indispensable pour penser l’avenir de l’Union : alors que depuis soixante ans de construction européenne, l’objectif est d’atteindre toujours plus d’intégration entre États-membres, comment se fait-il que ceux qui font l’Europe ne gardent pas à l’esprit la possibilité d’une désintégration ? Lire la suite

p. 125-126

Thierry de Montbrial : Vivre le temps des troubles  ; Albin Michel, 2017 ; 170 pages - Thibault Lavernhe

Dans cet essai court et percutant, le fondateur de l’Institut français des relations internationales (Ifri) nous offre une fresque de premier plan pour traiter non pas des relations internationales, volatiles et conjoncturelles, mais du système international, ce cadre structurant au sein duquel s’ordonnent les événements du monde. Lire la suite

p. 126-127

Myriam Benraad : L’État Islamique pris aux mots  ; Armand Colin, 2017 ; 192 pages - Jean-Daniel Fischer

En 2005 sortait en librairie, sous la direction de Gilles Kepel, le livre Al-Qaïda dans le texte. Depuis, en 2013, l’État Islamique s’est détaché d’Al-Qaïda et son discours s’est aussi franchement séparé de celui de son ancienne affiliation. Il n’était donc pas illogique que Myriam Benraad, une disciple de Gilles Kepel, s’attaque à l’analyse du discours de l’EI, dans le but d’explorer ses ressorts idéologiques et sa vision du monde, pour finalement mieux le combattre sur le plan informationnel. Lire la suite

p. 127-129

Juliette Morillot et Dorian Malovic : La Corée du Nord en 100 questions  ; Éditions Tallandier, 2016 ; 384 pages - Jérôme Pellistrandi

La Corée du Nord de Kim Jong-Un apparaîtrait comme la principale menace pour la paix mondiale. Il faut admettre que les essais nucléaires dont le sixième le 3 septembre 2017, démontre la maîtrise désormais quasi certaine de la bombe, les tests réguliers de missiles balistiques et la propagande agressive du régime peuvent susciter une inquiétude légitime. Les savantes mises en scène organisées autour de Kim Jong-Un contribuent à opacifier un pays déjà très mal connu et générant ainsi de nombreux fantasmes. Lire la suite

p. 129-130

Père Placide Deseille : De l’Orient à l’Occident - Orthodoxie et catholicisme  ; Éditions des Syrtes, 2017 ; 350 pages - Serge Gadal

Les lignes de fractures géopolitiques sont souvent des lignes religieuses. Depuis mille ans, l’unité spirituelle de l’Europe est brisée. Sa partie orientale et balkanique a conservé pour une grande part la foi orthodoxe, face à une Europe occidentale de tradition catholique (jusqu’au XVIe siècle en tout cas). De l’Orient à l’Occident nous raconte l’histoire et les raisons d’un schisme dont les répercussions continuent de se faire sentir dans les conflits européens. Lire la suite

p. 130-132

Revue Défense Nationale - Février 2018 - n° 807

Réflexions stratégiques

The new edition of The Military Balance highlights an environment of ever-increasing complexity for Western powers. Above all, China continues unabated the modernisation of its defence forces whilst Russia is also increasing its capabilities despite current weaknesses. Added to that, the loss of Western lead in new technologies needs to be highlighted.

Strategic Considerations

In 1914, the French Navy had been greatly influenced by technical and doctrinal thinking of the young school, and was no longer able to fulfil France’s strategic needs. That was in contrast to the Royal Navy, with its Dreadnought battleships, and to the Kriegsmarine. The lessons learned from the failures of the young school remain as pertinent as ever—the more so since command of the sea has again become a significant factor of power.

French defence strategy has most often favoured a policy of the fortress, a continental approach, to the detriment of the empire of the sea. The latter demands a different vision, more orientated towards control of maritime space. Current geopolitical developments are increasing the need for control of traffic flows—in particular across the oceans—and hence the need for greater naval effort.

The French Strategic Review published last autumn continued the process of definition of the terrorist threat by emphasising how real it is and by specifying its nature. Of particular concern is Islamic terrorism, which continues to spread, especially in sub-Saharan Africa, despite recent losses by Daesh. The unequivocal definition of this enemy is framing our strategy.

The French Strategic Review was an effective and well-conducted exercise in style. Nevertheless, numerous issues have yet to receive responses worthy of the name beyond expressions of political intention. The true ambitions of the Review will never be achieved unless the future military programming law gives them the necessary budget and that that law continues to be applied over the long term.

General Ailleret perished fifty years ago in an aircraft accident. As Head of the Defence Staff, he was one of the founding fathers of the deterrent force, and contributed directly to defining its doctrine as it was developed with the political support of General de Gaulle. The works of Ailleret are as pertinent as ever and worth re-reading.

Regional Approaches

It can hardly be said that the security situation in Mali is encouraging, despite the great efforts of our various forces. Multinational action has been ineffective, useless even, in the face of the deficiencies in a regime incapable of reforming itself. That said, to put down arms would leave the field free for destabilisation that would cause chaos in the region and in Europe.

The Arctic is an area harbouring high strategic and economic stakes. Following a period of excess, it continues to attract attention and to incite often-opposing interests, yet also cooperation—in the scientific field in particular.  The region is one in which balance of force will remain an important factor.

Historical Approaches

Dupuy de Lôme was not only a great marine engineer, he was also an active politician in the Second Empire and was committed to the service of private industry, where he encouraged the transfer of innovative technologies that had been honed for use in military naval service. In his professional activity he embraced modernity, leaving a remarkable heritage.

The Russian Empire entered the war in the summer of 1914, and seemed the most powerful ally of the Entente, if only by the vast number of soldiers it had mobilised. The structural weaknesses of the army ultimately proved fatal and went as far as provoking the fall of the Tsar and the establishment of the Bolshevik regime, which was able to flourish from the crisis of 1917.

Opinions and Viewpoints

The launch in December 2017 of HMS Prince of Wales, the second aircraft carrier, is the opportunity to have an all-round look at the CVF programme, one which has seen many unknown quantities. The Royal Navy has now recovered a major capability but one which will continue to demand a lot of effort—to begin with, the formulation of a doctrine for use.

Chinese naval power is seeing an unequalled growth in all its components, and Beijing is putting more effort than ever into long-term projects that will eventually lead to an imposing worldwide presence.

The Japanese Navy continues to improve its power by developing large aircraft-carrying ships. Given its plan to build a fleet of aircraft carriers, China’s ambition is clear: faced with that, Tokyo could go further, especially if it chooses to acquire F-35 aircraft.

Lethal Autonomous Weapons Systems (LAWS), or more simply—if somewhat sensationally—‘killer robots’, constitute a real challenge, given that progress in artificial intelligence is accelerating the development of such weapons. Debate in Geneva is vital in order to arrive at a definition of the threats that LAWS pose and to promote an applicable international law to cover such devices.

Artificial intelligence (AI) employs coding algorithms which use only 0 and 1 to manage and exploit Big Data. However coding is not language—at least, not as humans know it. Beyond that which may be calculated or analysed AI has to retain those attributes that are special to man: freedom of choice, to dream and to be irrational.

The expression cold war has returned to describe the increasingly difficult relationship between the West and Russia, the latter still influenced by its heritage of the defunct Soviet Union.  Whilst there are certain similarities is current tensions, we should nevertheless remind ourselves of what the Cold War was in reality, particularly in terms of the ideological confrontation.

The laborious search for a new coalition has put Germany at the very heart of current European politics. A number of recent works offer better understanding of our neighbour across the Rhine by spotlighting the recent history of a Germany so envied for its economic successes yet having so unattractive a lifestyle.

Chronicles

Book reviews

Ivan Krastev : Le Destin de l’Europe - Une sensation de déjà vu  ; Premier Parallèle, 2017 ; 152 pages - Mathilde Ciulla

Thierry de Montbrial : Vivre le temps des troubles  ; Albin Michel, 2017 ; 170 pages - Thibault Lavernhe

Myriam Benraad : L’État Islamique pris aux mots  ; Armand Colin, 2017 ; 192 pages - Jean-Daniel Fischer

Juliette Morillot et Dorian Malovic : La Corée du Nord en 100 questions  ; Éditions Tallandier, 2016 ; 384 pages - Jérôme Pellistrandi

Père Placide Deseille : De l’Orient à l’Occident - Orthodoxie et catholicisme  ; Éditions des Syrtes, 2017 ; 350 pages - Serge Gadal

Revue Défense Nationale - Février 2018 - n° 807

Réflexions stratégiques

La trêve olympique a déjà eu un effet positif en faisant baisser, du moins temporairement la tension entre les deux Corée. À défaut d’une dénucléarisation très peu probable de la Corée du Nord, les flocons de neige et les flonflons auront permis une reprise nécessaire et utile du dialogue. Cette pause stratégique ne doit cependant pas faire illusion, alors que le rapport de force est redevenu le régulateur des relations internationales.

D’où la nécessité de poursuivre les analyses sur les enjeux de défense lancés cet automne par les travaux ayant abouti à la Revue stratégique et qui se concrétiseront dans la Loi de programmation militaire présentée ce mois-ci qui va effectivement définir, dans la durée, les ambitions réelles pour notre pays. Il y a bien sûr des choix à faire, en particulier pour que l’Europe de la défense ne soit plus seulement un vœu pieux. Cela passe par une véritable réflexion sur un environnement de défense toujours plus complexe et incertain.

Il en est ainsi de l’Asie, où la Chine a renoué avec la puissance impériale en développant en priorité ses capacités navales, au risque d’entrer en confrontation non seulement avec les États-Unis mais également avec ses voisins dont le Japon. Et ce n’est pas un hasard si Londres, qui va bientôt retrouver un groupe aéronaval digne de ce nom, a déclaré que l’un de ses deux nouveaux porte-avions irait croiser au-delà de l’océan Indien, vers cet océan Pacifique, désormais au centre de gravité de l’économie mondiale. Cette ambition britannique renoue d’ailleurs avec la tradition navale de Londres, au détriment de la force terrestre, mise à mal depuis le retour d’Irak, sans parler du Brexit.

Ces incertitudes stratégiques sont également sensibles en Afrique subsaharienne où la montée en puissance de la force du G5 Sahel doit contribuer à stabiliser la région, à commencer par le Mali dont la fragilité reste patente malgré les efforts notoires engagés notamment par la France. La faiblesse endogène de l’État reste de facto une source de conflictualité difficile à combler. C’est aussi la nécessité et la démonstration que la France doit disposer d’un modèle d’armée complet capable de dialoguer avec un chef tribal rebelle tout en garantissant la dissuasion nucléaire et en exploitant toutes les ressources de l’innovation, en particulier autour de l’Intelligence artificielle et des nouvelles capacités des systèmes autonomes. Rusticité et haute technologie sont de fait indispensables pour couvrir l’éventail actuel et futur des conflits potentiels.

Certes, la réponse militaire face à une crise n’est pas suffisante pour la résoudre, mais elle est indispensable car le soft power longtemps revendiqué par l’Union européenne n’est crédible que s’il s’appuie sur un hard power apte à traiter en même temps une cyberattaque sophistiquée et un engagement de forces au-delà de nos frontières. Cette ambition dont on s’aperçoit qu’elle est davantage prise en compte par nos partenaires, a toujours été au cœur de notre défense.

C’est la feuille de route qui est maintenant à mettre en œuvre pour nos armées. C’est la garantie pour nos concitoyens que la paix sera défendue non par le renoncement mais par la volonté.

Jérôme Pellistrandi

Décembre 2019
n° 825

Le droit et l'usage de la force armée

Actualités

04-12-2019

Discours du président de la République lors de l'hommage national au treize militaires morts pour la France en opération au Mali

27-11-2019

Hommage aux 13 militaires français : Florence Parly se rend au Mali

26-11-2019

Treize militaires de l’opération Barkhane meurent dans un accident d’hélicoptères

25-11-2019

Renseignement : lancement du programme Archange

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...