Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Février 2017 - n° 797

De l’emploi opérationnel

« Une armée victorieuse l'est avant même de livrer bataille... »

Sun Tzu

Ce début d’année a bouleversé – comme prévu – notre environnement géopolitique avec deux confirmations majeures. Tout d’abord, le Brexit voté en juin dernier sera « hard ». Cela signifie aucune complaisance, aucun compromis entre Londres et Bruxelles. Certes, les enjeux de cette négociation à venir sont plus politiques et économiques que militaires. Mais l’impact sera réel avec des questions non résolues à ce jour. L’Union européenne saisira-t-elle cette opportunité pour renforcer son unité autour de sa défense ? Lire la suite

 

La relation militaire entre la France et les États-Unis est ancienne et complexe tant les deux Nations ont des ambitions pouvant converger mais aussi parfois diverger sur des enjeux majeurs. Le lien entre Paris et Washington est donc essentiel. Il sera intéressant de voir son évolution avec la nouvelle Administration Trump.

 

Les ambitions de la Russie restent ambiguës, en particulier envers les pays baltes. Cependant, l’Otan a pris la mesure de ce défi en renforçant son dispositif à l’Est de l’Europe tout en restant ouverte au dialogue avec Moscou. La Lettonie, face à ces craintes, s’inscrit comme un partenaire responsable au sein de l’Alliance.

 

De l'emploi opérationnel

Le MCO est un enjeu majeur pour l’Armée de terre avec une forte tension sur les équipements, les conditions de leur soutien et des ressources toujours contraintes. L’arrivée de la génération Scorpion et l’existence prolongée de matériels anciens sont un défi qu’il faut relever afin de garantir aux forces les moyens de s’entraîner et de conduire les opérations.

 

Les attaques terroristes qui ont endeuillé l’agglomération parisienne en 2015 ont vu la BSPP intervenir sans délais en première ligne pour secourir les blessés. La Brigade a poursuivi son adaptation face au terrorisme de masse pour accroître son efficacité opérationnelle, adapter sa doctrine des secours au contexte terroriste et renforcer la coordination interservices.

 

La DGA est un acteur clé du MCO en l’inscrivant dans toute la durée de vie d’un projet, de sa conception, réalisation, utilisation opérationnelle et jusqu’à son retrait. Un MCO innovant et adapté doit permettre de répondre aux exigences de l’emploi des forces. De fait, le MCO est une mission à part entière pour la DGA.

 

Pour faire face à la menace terroriste prégnante, le régime d’engagement des forces armées dans la sécurité du territoire national a été adapté. Une extension du droit d’usage des armes a été adoptée apportant de nouvelles garanties notamment aux policiers. Répondre à un danger majeur et violent impose de revoir notre droit tout en restant vigilant sur les respects des valeurs de la République.

 

Le Cenzub situé à Sissonne constitue un outil essentiel pour la préparation aux opérations conduites en ville des unités de combat de la Force terrestre. De par la diversité des infrastructures et des outils de simulation et d’évaluation, ce Centre contribue directement à la préparation opérationnelle de l’Armée de terre.

 

La fonction Polad existe depuis désormais vingt ans dans le cadre des opérations extérieures. Le conseiller politique auprès du commandant d’une force est un acteur « hybride » apportant une réelle plus-value grâce à son expertise et son expérience. Il reste à renforcer son rôle, notamment en termes de doctrine et de ressources humaines.

 

La dissuasion nucléaire reste le fondement de la politique de défense de la France. La modernisation des deux composantes constituera un enjeu prioritaire pour le prochain quinquennat afin de disposer de moyens renouvelés d’ici 2035 capables d’assurer la mission notamment face à des puissances développant des capacités d’interception.

 

Le commandement à la mer n’est pas une science – même si les connaissances et les compétences sont indispensables –, c’est un art subtil où le chef ne commande pas qu’un bâtiment mais d’abord un équipage avec un objectif, remplir la mission y compris par l’usage des armes et le risque suprême de la mort.

 

Approches régionales

L’alimentation en eau constitue un défi majeur pour les pays du Golfe confrontés à un stress hydrique permanent et important. Des projets en cours de développement visent à réduire le risque en s’appuyant sur le dessalement de l’eau de mer et en s’inscrivant dans un processus régional de coopération.

 

Repères - Opinions

À l’aube de la prochaine élection présidentielle, il est urgent de proposer une nouvelle ambition pour la défense nationale en renonçant à une approche strictement comptable et donc inefficace. La défense est à la fois garante de notre souveraineté mais aussi de prospérité. Cela signifie également une réforme courageuse de l’État pour financer efficacement une défense nationale plus que jamais vitale.

 

L’expression des militaires est une liberté indispensable au service de la Nation et doit, dès lors, contribuer à permettre une véritable réflexion stratégique dans laquelle les militaires ont une vraie légitimité. En s’exprimant, le militaire participe de fait à un meilleur fonctionnement de l’institution et renforce notre défense face aux défis stratégiques actuels.

 

La Constitution prévoit l’intérim de la présidence de la République. Cependant, le dispositif français apparaît un peu opaque et moins fiable qu’aux États-Unis. Certes, cela peut paraître théorique mais la question de la permanence du commandement du feu nucléaire donne une acuité majeure à cette question juridique mais aussi politique.

 

Le changement climatique affecte désormais la réalité du monde avec des conséquences souvent déstabilisatrices entraînant des crises, voire des conflits armés. Il s’agit d’une nouvelle donne stratégique que les armées doivent prendre en compte pour mieux les appréhender à l’avenir.

 

Le débat autour de l’identité nationale suscite beaucoup d’interrogations. Il impose de s’appuyer alors sur des données démographiques permettant une approche moins idéologique. Au-delà des faits et des tendances analysées, la question reste la capacité d’intégration, vrai défi politique.

 

Daech se retrouve confronté à un risque d’échec militaire sur le terrain, mais pas sur celui des valeurs où son discours radicalisé continue de susciter l’adhésion de populations en plein désarroi idéologique face à une mondialisation non dérivée marquée par un ultralibéralisme destructeur des liens sociétaux traditionnels.

 

Chroniques

 
 
 

Recensions

Frédéric Le Moal : Victor-Emmanuel III, un roi face à Mussolini  ; Éditions Perrin, 2015 ; 440 pages - Jérôme Pellistrandi

L’Italie fait souvent figure de « cousine germaine » de la France, tant leurs histoires sont mêlées depuis Jules César et Astérix, en passant par la Joconde de Leonardo da Vinci ou encore Dalida et le cinéma franco-italien des Trente Glorieuses. Or, à force de partager une destinée commune, on en vient à oublier les faits eux-mêmes et à se limiter à quelques clichés souvent trompeurs. Ainsi, l’apport de la France à l’unité italienne dans les années 1850-1860 a été occulté par la IIIe République, soucieuse de marginaliser idéologiquement le Second Empire. Et autre élément à souligner, le peu de références au fait que l’Italie unifiée a été un Royaume jusqu’en 1946. Lire la suite

 

Georges Ayache : Les Présidents des États-Unis - Histoire et portraits  ; Perrin, 2016 ; 450 pages - Eugène Berg

Maintenant que le 45e Président des États-Unis vient de s’installer à la Maison-Blanche, il est intéressant de se replonger dans l’histoire de ses prédécesseurs, exercice qui ne manque ni de piquant, ni d’intérêt. Bien sûr, il y a peu de choses en commun entre les géants des premières années de la république américaine, qui n’avaient pratiquement aucun moyen, en personnel, en finances et en locaux, et le Président actuel. Lire la suite

 

Le message de Marc Rousset est fort : nous vivons l’époque de la civilisation individualiste de l’argent, de la civilisation hédoniste matérialiste sans idéal, sans âme, sans courage, sans héroïsme. Le constat est sans appel : le règne de l’argent « transforme toute chose en son équivalent monétaire avec un prix ! ». « De nos jours, les gens connaissent le prix de tout, mais la valeur de rien », remarquait déjà Oscar Wilde. Nous vivons « le monothéisme de l’argent » sous le signe du dollar, « vrai Saint-Esprit plus précieux que du sang », a renchéri Céline. Lire la suite

 

Mathieu Guidère : Le retour du Califat  ; Le Débat - Gallimard, 2016 ; 176 pages - Jérôme Pellistrandi

La proclamation du Califat à l’été 2014, le 29 juin, dans la Mosquée de Mossoul par Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’État islamique, a sonné comme un coup de tonnerre. En effet, ce type de gouvernance unissant le politique au spirituel, avait disparu en 1924 avec l’Empire Ottoman. Cette volonté annoncée à Mossoul s’inscrit dans un processus historique qui s’était achevé par un échec mais que les tenants d’un certain islam souhaitent rétablir. Lire la suite

 

Niël Barnard : Négociations secrètes avec Mandela, mémoires d’un maître espion  ; Éditions Balland, 2016 ; 336 pages - Michel Klen

L’ancien directeur du NIS (National Intelligence Service), le service de renseignement sud-africain, décrit avec précision la longue séquence de négociations menée par le gouvernement blanc d’Afrique du Sud dans le plus grand secret avec Nelson Mandela dans les années précédant la libération du célèbre prisonnier. C’est en effet Niël Barnard qui, au milieu des années 1980, a réussi à faire comprendre au président sud-africain P.W. Botha que la politique d’apartheid était indéfendable à long terme et que des tractations sérieuses devaient être envisagées avec le leader noir emprisonné à Robben Island. Lire la suite

 

André Martel : La Libye des Ottomans à Da’ech (1835-2016)  ; L’Harmattan, 2016 ; 308 pages - Pierre Razoux

À l’heure où le sujet occupe de nouveau le devant de la scène médiatique, c’est une excellente initiative qu’a prise André Martel de publier une nouvelle édition très largement augmentée et remaniée de son ouvrage de référence sur la Libye, paru initialement aux PUF, il y a une vingtaine d’années. Professeur émérite, ancien président de l’Université Paul Valéry de Montpellier, initiateur des enseignements de défense et du renouveau de l’histoire militaire en France au tournant des années 1970, grand connaisseur des mondes méditerranéen et arabo-musulman, André Martel a parcouru le Maghreb et les confins saharo-sahéliens pendant toute sa carrière universitaire. Lire la suite

 

Revue Défense Nationale - Février 2017 - n° 797

De l’emploi opérationnel

The military relationship between France and the United States is old and complex; the two nations have ambitions that can converge, but also occasionally diverge, on major issues. The relationship between Paris and Washington is therefore essential. It will be interesting to see its evolution with the new Trump Administration.

Russia’s ambitions remain ambiguous, particularly toward the Baltic states. However, NATO has taken measure of this challenge by reinforcing its presence in Eastern Europe, all while remaining open to dialogue with Moscow. Latvia, facing these fears, joins as a responsible partner at the heart of the alliance.

Concerning Operational Employment

MCO (Maintenance in Operational Conditions) is a major issue for the Army, with significant tension concerning equipment, its supporting conditions, and always-constrained resources. The arrival of the Scorpion generation and the prolonged existence of old equipment is a challenge that must be relieved in order to guarantee resources for our forces to train and conduct operations.

The terrorist attacks that plunged the Parisian metropolitan area into mourning in 2015 witnessed the BSPP (Paris Firefighter Brigade, Brigade de sapeurs-pompiers de Paris) intervene without delay on the frontline to aid the wounded. The Brigade adapted itself facing mass terrorism to increase its operational efficacy, adjust its doctrine of aid to a terrorist context, and reinforce inter-service coordination.

The DGA (General Armament Direction, Direction générale de l’armament) is a key actor for MCO (Maintenance in Operational Conditions), involving itself throughout the entire duration of a project’s life, from its conception, realization, and operational utilization until its withdrawal. An innovative and adaptive MCO must permit response to the demands of the employment of forces. In fact, the MCO is a mission in its own right for the DGA.

To confront significant terrorist menaces, the regime of the engagement of Armed Forces for the security of national territory has been adapted. An extension of the right to use arms has been adopted, providing new security, especially to police officers. Responding to a serious and violent danger necessitates reviewing our rights, all while remaining vigilant respecting the values of the Republic.

The CENZUB (Urban Actions Training Center, Centre d’entraînement aux actions en zone urbaine), situated at Sissonne, comprises an essential preparatory tool for operations conducted in urban areas by the Army’s combat units. Given the diversity of infrastructures and tools of simulation and evaluation, this center contributes directly to the operational preparation of the Army.

The Foreign Policy Advisor Program (referred to as the POLAD program) has existed for twenty years in the frame of exterior operations. Political advisors close to force commanders are “hybrid” actors, bringing a real plus-value through their expertise and experience. Reinforcement of this role remains to be conducted, particularly in terms of doctrine and human resources.

Nuclear dissuasion remains the foundation of France’s policy and defense. The modernization of these two components constitutes a priority for the next five-year term in order to have renovated resources at our disposal in 2035, resources capable of assuring missions—particularly faced with developing powers of interception capacities.

Leadership at sea is not a science, even if knowledge and expertise are indispensable. It is a subtle art in which the leader does not solely command a vessel, but a team with an objective: to complete the mission, encompassing the use of arms and the supreme risk of death.

Regional Approaches

Water supply comprises a major challenge for the Gulf countries, which confront an ongoing and important hydric stress. Projects in the process of development seek to reduce this risk, supported by the desalination of seawater and involved in a process of regional cooperation.

Opinions and Viewpoints

At the dawn of the next presidential election, it is a matter of urgency to propose a new ambition for national defense, renouncing a strictly fiscal—and therefore inefficient—approach. Defense is at once a guarantee of our sovereignty and our prosperity. This equally signifies a courageous reform of the State to efficiently finance a national defense that is more essential than ever.

The expression of military personnel is a vital liberty in the service of the nation and, consequently, must contribute to permitting a genuine strategic reflection in which soldiers have a true legitimacy. In fact, by expressing themselves, soldiers participate in a better functioning of the institution and reinforce our defense facing current strategic challenges.

The constitution foresees the interim presidency of the Republic. However, the French planning-process appears a little opaque, and less dependable than that of the United States. Admittedly, this could seem theoretical, but the question of the permanence of nuclear arms command gives significant intensity to this juristic and political question.

Climate change affects the reality of the world with often destabilizing consequences, engendering crises, even armed conflicts. This issue concerns a new strategic order that the Armed Forces must take into account to better apprehend these crises in the future.

Discussion around national identity sparks many questions. It is necessary, therefore, to be supported by demographic data permitting a less ideological approach. Beyond analyzed facts and tendencies, the issue surrounding the capacity for integration remains: a true political challenge.

Daech finds itself confronted with the risk of military failure in the field, but not on the field of authority: its radicalized discourse continues to inspire the compliance of populations in clear ideological disarray, faced with a non-derivative globalization marked by an ultra-liberalism that destructs traditional social ties.

Book reviews

Frédéric Le Moal : Victor-Emmanuel III, un roi face à Mussolini  ; Éditions Perrin, 2015 ; 440 pages - Jérôme Pellistrandi

Georges Ayache : Les Présidents des États-Unis - Histoire et portraits  ; Perrin, 2016 ; 450 pages - Eugène Berg

Mathieu Guidère : Le retour du Califat  ; Le Débat - Gallimard, 2016 ; 176 pages - Jérôme Pellistrandi

Niël Barnard : Négociations secrètes avec Mandela, mémoires d’un maître espion  ; Éditions Balland, 2016 ; 336 pages - Michel Klen

André Martel : La Libye des Ottomans à Da’ech (1835-2016)  ; L’Harmattan, 2016 ; 308 pages - Pierre Razoux

Revue Défense Nationale - Février 2017 - n° 797

De l’emploi opérationnel

Ce début d’année a bouleversé – comme prévu – notre environnement géopolitique avec deux confirmations majeures. Tout d’abord, le Brexit voté en juin dernier sera « hard ». Cela signifie aucune complaisance, aucun compromis entre Londres et Bruxelles. Certes, les enjeux de cette négociation à venir sont plus politiques et économiques que militaires. Mais l’impact sera réel avec des questions non résolues à ce jour. L’Union européenne saisira-t-elle cette opportunité pour renforcer son unité autour de sa défense ?

Or, les relations entre Paris et Londres sont importantes, que ce soit entre les armées, y compris pour le nucléaire, mais aussi avec de nombreux projets de coopération industrielle très structurants pour l’avenir, à l’image du Système de combat aérien futur (SCAF) ou du Système de lutte anti-mines du futur (SLAMF). Il serait dramatique que les futures discussions à Bruxelles – difficiles a priori – remettent en cause tous les acquis de ces dernières années mis en forme par le Traité de Lancaster House.

L’autre certitude, c’est la binarité de la nouvelle Administration Trump désormais à la Maison-Blanche. Entre les tweets incendiaires, « America First », les éloges du Brexit, les critiques acerbes envers l’UE et l’Otan, les tangages vont être forts. Il faut ici souligner que la France – le plus vieil allié militaire des États-Unis – n’a pas été mentionnée durant la transition. C’est révélateur du peu de considération et d’intérêt du nouveau Président à l’égard de notre pays.

Ces deux électrochocs surviennent alors que nous sommes en guerre contre le terrorisme islamiste, tant sur le territoire national qu’à l’extérieur avec des opérations en Afrique et au Moyen-Orient. Cet engagement massif et durable est exigeant et impose des contraintes fortes pour nos unités et nos militaires qui doivent en permanence s’adapter, se moderniser et, bien sûr, remplir la mission reçue. C’est l’objectif du dossier de ce mois qui présente plusieurs facettes de l’emploi opérationnel avec, en particulier, la question centrale du maintien en condition opérationnelle (MCO) de nos équipements – véritable clé du succès militaire – et les récentes évolutions et leçons retenues des attaques terroristes à travers la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) – acteur majeur de l’urgence dans l’agglomération parisienne – et l’adaptation de notre appareil juridique à cette lutte contre un ennemi sans foi ni loi.

Dans ce contexte d’incertitude stratégique, notre défense – au sens large – s’est transformée, avec la récente prise de conscience du politique, que le « temps des dividendes de la paix » appartenait désormais au passé et que l’effort de guerre demandé aux armées, directions et services, nécessitait de fait une attention de toute la nation. Cette rupture conceptuelle – après des années de réduction des budgets et donc du format de nos armées – est salutaire, à condition qu’elle se traduise dans la durée et ce, dès 2018. Les prochaines échéances présidentielles en sont l’opportunité. Ce n’est pas un hasard si la RDN a consacré en novembre un dossier à la primaire des Républicains et du Centre, et qu’elle vient de mettre en ligne des contributions de candidats à la primaire de la Belle Alliance populaire. Au-delà de la sélection démocratique à l’investiture, il importe que nos décideurs politiques s’engagent fermement pour une défense forte, garante de notre souveraineté et de notre indépendance dans un monde de plus en plus incertain et dangereux.

Jérôme Pellistrandi

Mars 2019
n° 818

MCO aéronautique : de nouveaux défis

Actualités

22-03-2019

Premier vol du prototype de l’hélicoptère SB-1 Defiant – First flight test for the new SB-1 Defiant

20-03-2019

Il y a 90 ans, la disparition du Maréchal Foch – 
90 years ago, the death of Marshal Foch

15-03-2019

Réception du 3e BSAM – la Seine – par la DGA - Third supply ship for the French Navy

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...