Mon espace
 
 

Je ne suis pas inscrit, je clique ici

Abonnez-vous à la lettre d'infosLa RDN sur facebookFlux RSS

   

Auteur recherché : Jérôme Pellistrandi

Jérôme Pellistrandi

Colonel, docteur en histoire, rédacteur en chef de la RDN

150 articles - Page 1/15

Page suivante >> 
 

Tribune

article complet en accès libre

  Équipements des armées, bilan 2015 (4/5), États-Unis (T 741) - Jérôme Pellistrandi - 2016-02-04_7093

 

N° 787 Février 2016

article complet en accès libre

Pétain - Jérôme Pellistrandi

Il ne fallait pas moins de 1 040 pages pour proposer une nouvelle biographie – passionnante – de Philippe Pétain, maréchal comme héros de Verdun puis chef de l’État français replié à Vichy, condamné à mort puis finissant sa vie comme prisonnier dont la seule issue fut le cimetière de l’île d’Yeu. Le résultat est à la hauteur et ce livre mérite toute sa place dans toute bonne bibliothèque d’histoire de France. Lire la suite

 

N° 787 Février 2016

Éditorial février 2016 - Jérôme Pellistrandi

2016-1916. Un siècle de sang et de feu avec la bataille de Verdun, symbole de l’inhumanité de la guerre où Français et Allemands s’affrontèrent durant des mois, les uns pour empêcher la chute d’une ville dont l’importance stratégique avait été négligée et pour les autres, il s’agissait d’épuiser l’ennemi pour l’amener à négocier, avant de basculer l’effort contre l’Empire des Tsars. Verdun a concerné toutes les générations en son temps, les Poilus, au Front, et les familles, à l’Arrière, avec la litanie interminable des morts – père, fils, frères… – pour la France. Ainsi, moins de dix communes n’ont pas de monuments aux morts, épargnées par le hasard des guerres. 13 novembre 2015, des hommes et des femmes – de la même tranche d’âge que les Poilus de Verdun – ont été frappés par le hasard terrible du fanatisme de terroristes islamistes venus pour tuer. Avec une dimension nouvelle, l’a-humanité des meurtriers pour qui la mort est plus importante que la vie. Pour nos sociétés occidentales, c’est un changement stratégique majeur. Les espoirs du monde post-guerre froide auront à peine duré deux décennies avant de se fracasser sur de nouvelles confrontations pour lesquelles le monde occidental ne semble plus dorénavant en mesure d’assumer un leadership incontesté. La multipolarité actuelle impose de réfléchir et de revoir notre posture stratégique en relevant notre niveau d’ambition. Après des années de réduction des bud- gets et donc de nos capacités, la courbe a été inversée avec la conviction que le temps des « dividendes de la paix » était largement révolu. Ce que la France a décidé – en appui des engagements comme au Mali depuis janvier 2013 et contre Daech – n’est pas un acte isolé. Il y a désormais une prise de conscience européenne – à commencer par le Royaume-Uni – que la Défense est redevenue une priorité. Le retour de la puissance est une réalité. Londres, qui pendant des années de désinvestissements couplés à l’épuisement des forces consécutivement à l’Afghanistan et l’Irak, a décidé de reprendre sa place comme un acteur militaire de premier rang avec la réaffirmation du rôle central de la dissuasion nucléaire militaire, la confirmation de la mise en service des deux porte-avions et le retour des patrouilles aéromaritimes pour contrer le retour des sous-marins russes. Un parfum de nouvelle guerre froide car l’attitude actuelle de la Russie reflète une ambiguïté inquiétante et déstabilisante de la part de Moscou. Lire la suite

Ajouter au panier
 

Tribune

article complet en accès libre

Équipement des armées, bilan 2015 (3/4) : Europe/Otan (T 738) - Jérôme Pellistrandi - 2016-01-22_10773

 

E-recension

 

Philippe Wodka-Gallien : Hiroshima et Nagasaki, notre héritage nucléaire ; Éditions Ouest-France, 2015 ; 143 pages.

Lire la e-recension

 
 

Tribune

Équipement des armées, bilan 2015 (2/4) : Asie (T 734) - Jérôme Pellistrandi - 2016-01-13_13751

Ajouter au panier
 

Tribune

Équipements des armées, bilan 2015 (1/4) : Afrique et Amérique (T 729) - Jérôme Pellistrandi - 2016-01-05_24345

Ajouter au panier
 

N° 786 Janvier 2016

article complet en accès libre

Six années qui ont changé le monde (1985-1991). La chute de l’Empire soviétique - Jérôme Pellistrandi

Il y a à peine une trentaine d’années, l’URSS était la deuxième puissance mondiale et sa rivalité avec les États-Unis organisait un monde bipolaire autour de deux systèmes politiques, militaires, culturels et économiques antagonistes. La « guerre froide » structurait les relations internationales laissant peu d’alternatives au « Tiers Monde », entre alliance et non-alignement. Le monde soviétique, autour de l’idéologie communiste, se voulait global et porteur d’un projet dont les dimensions totalitaires étaient devenues évidentes et insupportables. Lire la suite

 

N° 786 Janvier 2016

article complet en accès libre

Éditorial janvier 2016 - Jérôme Pellistrandi

L’année 2015 s’est achevée autour d’un mot : « guerre » et donc d’une réalité dramatique vécue non plus virtuellement mais désormais dans notre chair avec les attentats de janvier puis de novembre conduits par un ennemi clairement revendicatif, le terrorisme islamiste, que nos armées, appuyées par l’ensemble des composantes du ministère de la Défense et soutenues par la communauté « défense », combattent à l’extérieur et sur le territoire national, en appui des forces de sécurité intérieure. Lire la suite

 

Tribune

Équipements militaires, chronique d’un trimestre (T 723) - Jérôme Pellistrandi - 2015-12-16_3468

Ajouter au panier

150 articles - Page 1/15

Page suivante >> 

 

Février 2016

Février 2016

panier videMon panier : vide

Abonnez-vous

Recherche avancée

05/02/2016

BRÈVES

 
Tribune du 5 février 2016 

Mise en ligne le 26-01-2016

e-RECENSIONS

Consultation libre

La Revue Défense Nationale est éditée par le Comité d’études de défense nationale (association loi de 1901)

Adresse géographique : École militaire, 1 place Joffre, Paris VII

Adresse postale : BP 8607, 75325 Paris cedex 07 Tél : 01 44 42 31 90 - Fax : 01 44 42 31 89

contact@defnat.com

Directeur de la publication : Alain Coldefy