Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Mars 2019 - n° 818

MCO aéronautique : de nouveaux défis

« Il était temps que le MCO aéronautique suscite l’action. Ce temps est arrivé »

Florence Parly

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Pour changer de page, vous pouvez utiliser les boutons en fin de liste, votre souris (clic gauche et déplacement sur l'écran) ou un stylet si vous disposez d'un écran tactile.

Pour changer de page, vous pouvez utiliser les boutons en fin de liste, votre souris (clic gauche et déplacement sur l'écran) ou un stylet si vous disposez d'un écran tactile.

Revue Défense Nationale - Mars 2019 - n° 818

MCO aéronautique : de nouveaux défis

Nos armées sont engagées depuis des années en opération, sur le territoire national, mais aussi hors de nos frontières, dans un cadre exigeant tant pour les femmes et les hommes de la Défense que pour nos équipements et systèmes d’armes. Avec la difficulté d’assurer le Maintien en condition opérationnelle (MCO) loin de notre territoire et dans des conditions souvent éprouvantes pour des matériels dont certains ont dépassé la cinquantaine et pour d’autres aux composants complexes et coûteux.

Il faut reconnaître que la disponibilité de nos aéronefs avait beaucoup diminué malgré les efforts des maintenanciers et qu’il fallait donc réagir avec une réorganisation profonde de tout le dispositif en impliquant la DGA, les Armées mais aussi tout l’écosystème Défense avec les industriels. Cette réforme ambitieuse portée par la ministre des Armées, Madame Florence Parly, outre la création de la Direction de la maintenance aéronautique (DMAé), se veut exemplaire dans son fonctionnement et innovante dans ses modes d’action. Le dossier de ce mois apporte ainsi différents éclairages associant les donneurs d’ordre, les praticiens du MCO, dont l’industrie mais aussi ceux qui, sur le terrain, conduisent les opérations. Et l’un des intérêts de cette approche dynamique est qu’elle prépare le futur avec les nouvelles flottes autour des A400M, du MRTT Phénix, du Rafale bientôt au standard F4, sans oublier nos hélicoptères et dans quelques années le SCAF.

Car, à défaut de prévoir l’avenir, il importe de nous préparer à répondre aux défis de demain, dans un monde en pleine évolution où les remises en cause des certitudes acquises redeviennent la règle. Les bouleversements géopolitiques se succèdent, voire s’accélèrent. La conférence de Munich sur la sécurité qui vient de s’achever l’a démontré, avec une Europe qui mesure son impuissance stratégique et les fossés qui se creusent avec le partenaire transatlantique. Plus que jamais, le besoin d’une Europe forte s’impose et la France a un rôle moteur à y jouer, d’autant plus qu’elle sera, d’ici quelques semaines, le seul membre permanent du Conseil de sécurité représentant l’Union européenne. De plus, par son histoire et sa géographie, notre pays reste un acteur planétaire avec une dimension océanique essentielle et souvent négligée, ce qui lui confère une responsabilité supplémentaire également très exigeante. Espaces maritimes mais aussi cyberespace et spatial : autant de domaines évoqués dans ce numéro et qui traduisent les enjeux actuels nécessitant de s’y intéresser et d’y être présent pour la RDN, en contribuant au débat stratégique et à éclairer tous les acteurs de celui-ci. La RDN s’y emploie, même si certains choix éditoriaux ont pu susciter des interrogations, voire des doutes légitimes.

Jérôme Pellistrandi

Tribune

12 novembre 2019

On the situation in Syria after the Russian-Turkish memorandum (T 1125)

Stanislav Ivanov

Les tensions se sont aggravées sur le territoire syrien à cause de l’opération militaire décidée par Recep Erdogan contre les Kurdes. Face à cette situation, la communauté internationale semble osciller entre cynisme et impuissance. La rencontre entre Erdogan et Vladmir Poutine a débouché sur un mémorandum qui est loin de résoudre les problèmes.

Lire la suite
Article gratuit jusqu'au 12 décembre 2019

Florilège historique

Semaine 46

« L’essor de l’électronique soviétique » (août-septembre 1978) par Claude Wachtel 

L’électronique est un secteur-clé de l’industrie. Son développement conditionne les progrès dans la plupart des domaines qui font le potentiel militaire d’un pays. Cette importance a été sous-estimée en U.R.S.S. jusqu’au milieu des années 60 et l’électronique soviétique s’est alors forgé une réputation mondiale de médiocrité. Lire la suite

e-Recensions

Emmanuel Garnier : L’Empire des sables - La France au Sahel 1860-1960  ; Éditions Perrin, 2018 ; 320 pages.

Ce livre est dédié à l’étude de « L’empire des sables », c’est-à-dire pour une large part du Sahara et de ses confins entre 1860 et 1960. Durant un siècle, dans cet espace immense et face à une situation complexe et mouvante, l’armée française et singulièrement les Troupes coloniales, ont inventé ex nihilo des organisations et des modes d’action adaptés au contexte géographique, religieux, climatique et sanitaire pour mettre fin aux rezzous et imposer une paix durable. Puis à partir de 1930, de « guerriers », le rôle des coloniaux muta en celui de « gestionnaires ». Lire la suite

Pierre Lang

Les cahiers de la RDN

Un monde en turbulence - Regards du CHEM - septembre 2019

International Paris Air Show - June 2019

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères

 

Novembre 2019
n° 824

Formation et opérations militaires

Actualités

04-11-2019

Un militaire français tué au Mali

 

16-10-2019

Premiers essais pour le Serval

01-10-2019

Découvrez les grandes lignes du budget 2020 du ministère des Armées

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...