Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Mars 2018 - n° 808

La condition militaire

« Les familles sont au cœur de l’engagement militaire. Ce sont des soldats que l’on recrute, mais ce sont des familles entières qui s’engagent »

Florence Parly

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Pour changer de page, vous pouvez utiliser les boutons en fin de liste, votre souris (clic gauche et déplacement sur l'écran) ou un stylet si vous disposez d'un écran tactile.

Pour changer de page, vous pouvez utiliser les boutons en fin de liste, votre souris (clic gauche et déplacement sur l'écran) ou un stylet si vous disposez d'un écran tactile.

Revue Défense Nationale - Mars 2018 - n° 808

La condition militaire

Le projet de Loi de programmation militaire 2019-2025, présenté le mois dernier, a été décrit comme à « hauteur d’homme ». Ambitieux mais réaliste, audacieux mais pragmatique. Cette dimension à « hauteur d’homme » reflète la prise de conscience que, depuis des années, le personnel militaire et civil du ministère a encaissé et subi de nombreuses réformes tout en étant engagé opérationnellement dans des théâtres exigeants, y compris sur le territoire national. Avec le prix du sang, comme le démontrent les dix militaires morts en service ou en opération depuis le 1er janvier !

Prendre en compte les besoins du personnel est devenu une priorité, car sans les hommes et les femmes des armées, directions et services, point de Défense crédible. C’est un des axes prioritaires de la politique du ministère des Armées avec notamment le « Plan famille » dévoilé récemment. C’est la raison pour laquelle la RDN a souhaité proposer un dossier sur      la condition militaire vue sous différentes approches permettant d’appréhender une question complexe, ne serait-ce que par la diversité de la communauté défense. Il en ressort cependant que la dégradation des conditions d’exercice du métier des armes a été une réalité depuis des années avec un effort demandé au personnel sans réelle compensation. Le rattrapage décidé est la juste reconnaissance de ce besoin avéré et qui doit s’inscrire dans la durée. C’est aussi une nécessité si notre pays veut conserver une ambition pour sa défense en s’appuyant sur un recrutement de qualité et donc une fidélisation du personnel qui peut avoir de nouvelles exigences sociétales, en particulier pour la grande part de militaires contractuels qui contribuent à l’essentiel des effectifs sous l’uniforme.

Renforcer notre Défense, c’est répondre à un environnement stratégique incertain et dangereux. Il en est ainsi des relations autour de l’espace russe, que ce soit dans le Grand Nord ou avec l’Ukraine. S’agit-il d’une nouvelle guerre froide basée sur une rivalité idéologique ou d’une confrontation de nature différente ? Il est vrai que le dialogue est aujourd’hui difficile et s’inscrit dans un rapport de force remettant en avant les États-puissance. Le soft power vanté par certains n’est crédible que s’il s’appuie sur du hard power. L’Union européenne en a pris conscience récemment et s’efforce désormais de combler ses lacunes capacitaires, même si le dialogue avec l’Otan – et donc Washington – n’est pas simple comme l’a démontré la récente conférence de Munich sur la sécurité. À cet égard, le Brexit oblige Londres à réagir, y compris dans la relation bilatérale avec Paris dans le domaine de la défense qui constitue cependant un atout solide dans un monde en déséquilibre.

C’est aussi la signification qu’une Défense se construit dans la durée tant pour les grands programmes structurants que pour la condition militaire, gage indispensable de l’efficacité opérationnelle.

 

NDR : je remercie particulièrement le contrôleur général des armées Patrick Macary pour son aide apportée dans la constitution du dossier sur la condition militaire.

Jérôme Pellistrandi

Florilège historique

Semaine 12

« Aux origines de la Commune de 1871 : Patrie et République » (avril 1971) par Jacques Rougerie

Le centenaire de la Commune en 1971 semble aujourd’hui bien loin or cet événement a été central dans la construction de la vie politique française et a constitué un mythe fondateur qui a dépassé les frontières de l’Hexagone et un socle pour les mouvements révolutionnaires d’inspiration marxistes. Lire la suite

e-Recensions

Général Marc Paitier : La mémoire du vin - Entre héritage et transmission  ; Mareuil Éditions, 2019 ; 270 pages.

« Le vin est l’une des matières les plus civilisées du monde », écrivait Ernest Hemingway. C’est en quelque sorte le message délivré par l’auteur dans son ouvrage. Lire la suite

Emmanuel Desclèves

Les cahiers de la RDN

Sigem 2019 - mars 2019

Autonomie et létalité en robotique militaire - Décembre 2018

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères

 

Mars 2019
n° 818

MCO aéronautique : de nouveaux défis

Actualités

20-03-2019

Il y a 90 ans, la disparition du Maréchal Foch – 
90 years ago, the death of Marshal Foch

15-03-2019

Réception du 3e BSAM – la Seine – par la DGA - Third supply ship for the French Navy

02-03-2019

Il y a 50 ans, l'avion franco-britannique Concorde effectuait son 1er vol.
Une chronique de janvier 1965 présentait les enjeux et la progression du projet.

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...