Février 2018 - n° 807

Réflexions stratégiques

« La complexité appelle la stratégie. Il n’y a que la stratégie pour s’avancer dans l’incertain et l’aléatoire »

Edgar Morin

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

La trêve olympique a déjà eu un effet positif en faisant baisser, du moins temporairement la tension entre les deux Corée. À défaut d’une dénucléarisation très   peu probable de la Corée du Nord, les flocons de neige et les flonflons auront permis une reprise nécessaire et utile du dialogue. Cette pause stratégique ne doit cependant pas faire illusion, alors que le rapport de force est redevenu le régulateur des relations internationales. Lire la suite

Pour changer de page, vous pouvez utiliser les boutons en fin de liste, votre souris (clic gauche et déplacement sur l'écran) ou un stylet si vous disposez d'un écran tactile.

Revue Défense Nationale - Février 2018 - n° 807

Réflexions stratégiques

La trêve olympique a déjà eu un effet positif en faisant baisser, du moins temporairement la tension entre les deux Corée. À défaut d’une dénucléarisation très   peu probable de la Corée du Nord, les flocons de neige et les flonflons auront permis une reprise nécessaire et utile du dialogue. Cette pause stratégique ne doit cependant pas faire illusion, alors que le rapport de force est redevenu le régulateur des relations internationales.

D’où la nécessité de poursuivre les analyses sur les enjeux de défense lancés cet automne par les travaux ayant abouti à la Revue stratégique et qui se concrétiseront dans la Loi de programmation militaire présentée ce mois-ci qui va effectivement définir, dans la durée, les ambitions réelles pour notre pays. Il y a bien sûr des choix à faire, en particulier pour que l’Europe de la défense ne soit plus seulement un vœu pieux. Cela passe par une véritable réflexion sur un environnement de défense toujours plus complexe et incertain.

Il en est ainsi de l’Asie, où la Chine a renoué avec la puissance impériale en développant en priorité ses capacités navales, au risque d’entrer en confrontation non seulement avec les États-Unis mais également avec ses voisins dont le Japon. Et ce n’est pas un hasard si Londres, qui va bientôt retrouver un groupe aéronaval digne de ce nom, a déclaré que l’un de ses deux nouveaux porte-avions irait croiser au-delà de l’océan Indien, vers cet océan Pacifique, désormais au centre de gravité de l’économie mondiale. Cette ambition britannique renoue d’ailleurs avec la tradition navale de Londres, au détriment de la force terrestre, mise à mal depuis le retour d’Irak, sans parler du Brexit.

Ces incertitudes stratégiques sont également sensibles en Afrique subsaharienne où la montée en puissance de la force du G5 Sahel doit contribuer à stabiliser la région, à commencer par le Mali dont la fragilité reste patente malgré les efforts notoires engagés notamment par la France. La faiblesse endogène de l’État reste de facto une source de conflictualité difficile à combler. C’est aussi la nécessité et la démonstration que la France doit disposer d’un modèle d’armée complet capable de dialoguer avec un chef tribal rebelle tout en garantissant la dissuasion nucléaire et en exploitant toutes les ressources de l’innovation, en particulier autour de l’Intelligence artificielle et des nouvelles capacités des systèmes autonomes. Rusticité et haute technologie sont de fait indispensables pour couvrir l’éventail actuel et futur des conflits potentiels.

Certes, la réponse militaire face à une crise n’est pas suffisante pour la résoudre, mais elle est indispensable car le soft power longtemps revendiqué par l’Union européenne n’est crédible que s’il s’appuie sur un hard power apte à traiter en même temps une cyberattaque sophistiquée et un engagement de forces au-delà de nos frontières. Cette ambition dont on s’aperçoit qu’elle est davantage prise en compte par nos partenaires, a toujours été au cœur de notre défense.

C’est la feuille de route qui est maintenant à mettre en œuvre pour nos armées. C’est la garantie pour nos concitoyens que la paix sera défendue non par le renoncement mais par la volonté.

Tribune

13 Juillet 2018

The Joint Operation Center in Iraq: A Keystone in Operation Inherent Resolve (T 1027)

Marie-Dominique Charlier-Barou

La lutte contre Daech a mobilisé une coalition à laquelle la France participe avec l’opération Chammal. Cet interview du Général du US Marine Corps commandant le Joint Operation Center d’Inherent Resolve retrace les enjeux et les succès qui ont permis de combattre l’organisation terroriste et de participer à la reconstruction de l’Irak.

Lire la suite
Article gratuit jusqu'au 13 Août 2018

Florilège historique

Semaine 28

« Chypre, données et questions » (octobre 1974) par Jacques Vernant

L’imbroglio chypriote avec la rivalité des puissances régionales grecque et turque en même temps alliées des États-Unis a dégénéré en juillet 1974 sur un coup d’État fomenté par des éléments favorables au rapprochement avec Athènes qui n’a pas totalement réussi puisque la Turquie est intervenue dans le Nord de l’île. Près d’un demi-siècle plus tard, la situation n’a guère évolué avec une partition de l’île toujours réelle. Lire la suite

e-Recensions

Martin Motte, Georges-Henri Soutou, Jérôme de Lespinois, Olivier Zajec : La mesure de la force – Traité de stratégie de l’École de Guerre  ; Tallandier, 2018 ; 415 pages

Avec ce traité de stratégie, les quatre piliers de l’enseignement stratégique à l’École de Guerre proposent une somme à la fois exigeante et accessible, qui s’inscrit dans la lignée de l’œuvre magistrale de feu Hervé Coutau-Bégarie (1956-2012). Pour les nombreux élèves qui ont eu l’honneur de suivre les enseignements du maître, cet ouvrage sera ainsi une forme de renouveau dans la continuité, avec au passage une cure d’amaigrissement sensible par rapport aux 1 200 pages de la dernière édition de son indispensable Traité de stratégie (1). Pour le public plus large, ce recueil d’une grande clarté constitue une remarquable introduction à la stratégie, abordée ici dans toutes ses facettes. Lire la suite

Thibault Lavernhe

Les cahiers de la RDN

Eurosatory 2018 (juin 2018)

Conférence « La défense et la sécurité nationale 1 an après (mai 2017 - mai 2018) »

VIIIe assises de la pensée stratégique - Entre instabilité et chaos - Hybridation des menaces

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères

 

Été 2018
n° 812

L’Asie stratégique, de l’Inde au Pacifique

Brèves

12-07-2018

.

12-07-2018

Guide du défilé du 14 juillet 2018

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...